Luttes sociales

Gazole : 18% plus cher
Super : 27% plus cher

Les prix hors taxes des carburants bien plus élevés à La Réunion qu’en France

Sanjiv Dinama / 7 avril 2010

Le “Quotidien” d’hier a publié un article dont le titre ne manque pas d’interpeller : « Les automobilistes sourient et les pétroliers grimacent ». Sur ce point, il est nécessaire d’apporter quelques précisions et de rappeler que les profits des pétroliers sont plus élevés à La Réunion qu’en France. Les différents rapports (Autorité de la Concurrence, rapport n°519 remis au Sénat en juillet 2009…) ont démontré que les marges des pétroliers par litre de carburant vendu sont largement supérieures à La Réunion et dans les DOM par rapport à la France continentale. Le montant des prix hors taxes des carburants le rappelle largement, ils sont supérieurs à La Réunion. Dans ce cas, pour quelle raison le préfet prendrait-il la décision d’augmenter les prix des carburants à La Réunion ?

Selon le rapport de l’Autorité de la Concurrence sur le marché des carburants, dans les DOM, l’approvisionnement de cette marchandise se fait au travers de mécanismes de monopole.
Le prix hors taxes est largement supérieur à La Réunion comparé à celui pratiqué en France. Puisqu’à La Réunion, le prix hors taxes des carburants, c’est-à-dire la somme versée directement aux pétroliers, est beaucoup plus important qu’en France, les marges des compagnies pétrolières sont donc logiquement plus élevées. Comment, dans ce cas, les pétroliers peuvent faire « la grimace », comme l’affirme "Le Quotidien" ?

L’Autorité de la Concurrence souligne même que si à La Réunion, les prix sont approximativement les mêmes qu’en France, cela est dû à une forte modération des taxes, résultat d’un choix politique exprimé entre 1998 et 2010 par la Région dirigée par Paul Vergès.
Autre rapport, celui remis au Sénat en date du 7 juillet 2009 est très clair (rapport n°519). Il affirme lui aussi que la part des taxes est nettement inférieure à La Réunion.
Rappelons également que la taxe sur les produits pétroliers n’a pas augmenté depuis près de 10 ans. Cette taxe est versée intégralement au fonds routier qui finance de nombreux travaux.
Les consommateurs doivent poser la question aux compagnies pétrolières : pourquoi, nous, consommateurs, devons payer vos profits faramineux ? Les consommateurs réunionnais n’ont plus à payer les marges bénéficiaires des compagnies pétrolières.

Sanjiv Dinama

La Réunion France continentale
Gazole : prix pompe 0,98 1,12
Taxes (euro/litre) 0,39 0,62
Prix hors taxe (euro/litre)
= somme perçue par les compagnies pétrolières
0,59 0,50

Le tableau montre que le prix hors taxes est supérieur à La Réunion comparé à la France de 0,09 euro par litre de Gazole vendu.


La Réunion France continentale
Super sans plomb : prix pompe 1,29 1,36
Taxes (euro/litre) 0,72 0,91
Prix hors taxes (euro/litre)
= somme perçue par les compagnies pétrolières
0,57 0,45

Il en est de même pour le Super sans plomb. Le prix hors taxes est supérieur à La Réunion comparé à la France.


Les lois de la physique en faveur des compagnies pétrolières à La Réunion

En plus de ces marges colossales vient s’ajouter un autre élément révélateur des méthodes des compagnies pétrolières implantées à La Réunion.
Elles achètent les carburants à une température de 15°C, mais quand ce même carburant est vendu au consommateur, il est à température ambiante, soit environ 30°C.
Les lois de la physique ont été clairement mises à profit par les pétroliers pour rançonner encore davantage les Réunionnais. Car à 15°C, le carburant occupe un volume moins important qu’à 30°C, pourtant il fournit la même quantité d’énergie. Donc les quantités vendues sont nettement supérieures aux quantités achetées, d’où un gain supplémentaire pour les compagnies pétrolières à La Réunion.


Kanalreunion.com