Luttes sociales

Gélita Hoarau : « Accentuer les efforts de rattrapage » ne passe pas par la suppression de postes

Mobilisation contre l’application du plan de rigueur dans l’Education nationale

Témoignages.re / 1er mars 2011

Hier, Gélita Hoarau adressait une lettre au Premier ministre afin « d’attirer son attention » sur la situation scolaire de La Réunion. Face aux besoins de rattrapage importants, la volonté gouvernementale de supprimer 162 postes dans l’Académie dès la rentrée prochaine doit être reconsidérée. Voici sa lettre :

« Monsieur le Premier ministre,
J’ai l’honneur d’attirer votre attention sur la profonde émotion suscitée dans le monde de l’Education à La Réunion par l’annonce de la suppression de 162 postes l’année scolaire prochaine.
En effet, malgré les progrès accomplis depuis plusieurs années, l’Académie de La Réunion accuse encore des retards importants par rapport à celles de la France continentale.
Il importe par conséquent d’accentuer les efforts de rattrapage, notamment en terme d’encadrement.
C’est la raison pour laquelle les professeurs, les élèves ainsi que leurs parents manifestent depuis plusieurs jours sous des formes les plus diverses pour que ces postes ne soient pas supprimés.
Je vous rappelle également que la situation de l’emploi et de la démographie est sans commune mesure avec celle prévalant dans les autres départements de la République. Ce qui ne plaide pas pour la suppression des emplois.
Aussi, ai-je l’honneur de vous demander de reconsidérer la position de l’Etat à propos des effectifs dans l’Education nationale pour la prochaine rentrée et de maintenir ces 162 postes devant être supprimés.
Avec mes remerciements, je vous prie d’agréer, Monsieur le Premier ministre, l’expression de ma très haute considération.

Gélita Hoarau  »


Kanalreunion.com