Luttes sociales

Grande pauvreté et chômage touchent la moitié des habitants du Chaudron

Une annonce qui relativise tous les discours sur l’égalité réelle

Manuel Marchal / 19 mai 2016

Le quartier du Chaudron abrite toutes les semaines un des marchés forains les plus réputés. C’est souvent le lieu choisi par des responsables politiques parisiens pour venir prendre un traditionnel bain de foule durant les campagnes électorales. Mais derrière ces images se cache le drame des inégalités : la majorité des habitants du Chaudron vivent sous le seuil de pauvreté.

JPEG - 57.5 ko

Une nouvelle étude vient de rappeler les graves inégalités dans notre pays. Le Quotidien d’hier fait état d’une étude de Compass, qui a passé au crible les revenus dans différents quartiers de Saint-Denis. Hier, il était question du Chaudron, un des quartiers les plus peuplés de La Réunion. L’étude annonce que 53 % des habitants de ce secteur populaire de Saint-Denis vivent en dessous du seuil de pauvreté. Elle souligne que 34 % de la population dépend d’une prestation sociale. Pour un habitant sur trois du Chaudron, le RSA ou d’autres minima sociaux. Le taux de chômage atteint 50 % chez les hommes, et 47 % chez les femmes.

La moitié de la société mise de côté

Les images du Chaudron viennent souvent en illustration des visites ministérielles ou de candidats à une élection présidentielle. Le marché forain de ce quartier se tient en effet le dimanche. C’est un des plus importants de La Réunion. Derrière ces images se cache le drame des inégalités qui fragilisent notre pays.

Les chiffres présentés par l’étude permettent de mesurer l’ampleur du défi pour espérer arriver un jour à l’égalité réelle. Dans un quartier populaire de la plus grande ville de La Réunion, c’est plus de la moitié de la population qui vit sous le seuil de pauvreté, et la moitié qui est privée d’emploi. C’est donc la moitié de la société qui est rejeté dans la plus grande précarité et la pauvreté.

L’ampleur du défi

Plus d’un an après l’annonce du président de la République, le gouvernement a présenté hier une « mise en œuvre de la politique en faveur de l’égalité réelle ». Ces mesures s’appliqueront sur tout le territoire de la République et auront une déclinaison outre-mer. Elles confirment les propositions contenues dans la rapport remis par Victorin Lurel à la ministre des Outre-mer puis au Premier ministre. L’objectif est de définir des plans de convergence « pour franchir une étape supplémentaire pour l’égalité sociale dans les DOM » et pour « permettre aux collectivités concernées d’adapter ou de fixer des règles au niveau économique ». Rappelons que les propositions contenues dans le rapport annonçant la future loi d’orientation ne veulent pas changer le cadre actuel. Elles ne tiennent pas non plus compte de l’évolution que connaîtra l’environnement de La Réunion dans des domaines stratégiques : démographie, développement économique et changement climatique. Comment dans de telles conditions remettre en cause l’inégalité qui coupe la société réunionnaise en deux ?



Un message, un commentaire ?



Messages






  • Un parti a créer pour le peuple et surtout pour tous ceux qui sont dans le besoin quels que soient les problèmes avant de construire des monuments divers. Cela ne se fera pas en 1 mois c’ est sur une vaste structure a mettre en place dont la collecte des besoins des habitants et étudier les moyens rapides a créer. Ce n’ est nullement de la fiction mais qui veut vraiment s’ y atteler. Je suis a votre disposition pour toute rencontre débat mais plutôt action concrête. Ensemble nous pouvons et devons y arriver. Cet état de choses ne peut et ne doit plus durer.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com