Luttes sociales

Grève à la CILAM : le PCR demande une médiation

7 jours de blocage patronal : le PCR écrit au préfet

Témoignages.re / 4 juin 2013

Le Parti communiste réunionnais écrit au préfet. Il demande en urgence la nomination d’un médiateur dans le conflit social à la CILAM. Le PCR propose aussi aux éleveurs d’être solidaires des travailleurs grévistes afin qu’une issue à ce conflit soit trouvée plus rapidement. Cela fait 7 jours que cette usine de transformation à l’île de La Réunion est paralysée. Les travailleurs demandent 50 euros d’augmentation, la direction propose 15 euros sur les bas salaires. Voici le contenu de cette lettre.

JPEG - 80.4 ko

« Demande de nomination en urgence d’un médiateur.

Monsieur le Préfet, Depuis maintenant sept jours, les travailleurs de la CILAM à Saint-Pierre exercent leur droit de grève. Ces derniers réclament 50 euros d’augmentation de salaires, une prime exceptionnelle de 600 euros et quatre tickets restaurants supplémentaires. Dans cette période de crise aggravée, le PCR comprend et soutien les revendications des travailleurs.

Nous relevons également que le conflit peut s’étendre à l’ensemble des entreprises du groupe CILAM (Fromageries de Bourbon et les Glaciers de Bourbon, Australine etc).

Déjà, les producteurs de laits sont touchés par ce conflit et nous appelons les éleveurs à apporter également leur solidarité aux travailleurs afin de sortir le plus rapidement de cette situation.

C’est pourquoi, nous demandons, en urgence, la nomination d’un médiateur afin d’arriver à trouver une issue juste et équilibrée dans l’intérêt de toutes les parties concernées.

Plus que jamais dans cette période de crise aggravée nous appelons au dialogue social.

Espérant avoir retenu votre attention, recevez, Monsieur le Préfet, l’expression de nos salutations les plus distinguées.

 P/ Les élus (es) du PCR
Claude Hoarau – Maire de Saint - Louis
 


Kanalreunion.com