Luttes sociales

Grève des employés communaux de La Possession

Non aux baisses de salaire arbitraires

Témoignages.re / 8 avril 2015

Hier, les travailleurs de la commune de La Possession étaient en grève à l’appel de l’Intersyndicale UNSA-SAFPTR-FO. Ils revendiquent l’arrêt des baisses de salaire décidées par la maire Vanessa Miranville. Plusieurs centaines étaient rassemblés devant la mairie qui a gardé portes closes.

Hier matin, la mairie de La Possession est restée fermée. Plusieurs centaines de travailleurs de la commune étaient rassemblés devant l’entrée. Ils ont refusé de prendre leur poste et ce sont mis en grève.

Les employés communaux protestent contre les baisses de salaire décidée par Vanessa Miranville, maire de La Possession. À peine un an après l’élection d’une créature médiatique, La Possession est déjà plombée par une situation catastrophique révélée par un audit. Tout le monde a encore en mémoire le recrutement sur mesure d’une nouvelle DGS décidé par la maire, avec tous les frais afférents à la charge du contribuable. Tout cela pour qu’au bout de quelques mois, la DGS choisisse de changer d’air et de demander sa mutation pour quitter La Possession…

Les travailleurs ne veulent pas être ceux qui paieront les pots cassés. Ils demandent à être respectés. C’est pourquoi ils revendiquent l’arrêt immédiat des baisses de salaires, le respect des statuts de la fonction publique territoriale, le retour à des conditions de travail plus sereines notamment.

Ils ont donc dû arriver à l’extrémité de la grève pour se faire entendre. L’intransigeance de la maire a donc perturbé le fonctionnement des cantines scolaires hier.


Kanalreunion.com