Luttes sociales

Grève générale en Guadeloupe

Pour le respect des accords signés

Témoignages.re / 15 décembre 2010

À l’appel du LKP, la grève générale illimitée a commencé hier en Guadeloupe. La veille, la note de conjoncture de l’IEDOM a souligné l’aggravation de la situation.

Depuis hier, la Guadeloupe connaît une grève générale à l’appel du LKP. Les revendications sont le respect de l’"accord Bino" signé l’an dernier au terme de 44 jours de grève générale, et le respect du dialogue. Le LKP constate que toutes ces demandes à destination de l’État ne sont pas honorées.
À cela s’ajoute la hausse des prix, encore plus grave qu’à La Réunion selon le dernier bulletin de conjoncture de l’IEDOM cité lundi par "France Antilles", « l’indice des prix en Guadeloupe progresse deux fois plus vite qu’à La Réunion (+ 2,8% contre + 1,4%). Hors produits frais, la hausse est de + 3,8% à la Guadeloupe contre + 2,3% à La Réunion ». À la veille de la grève générale, l’IEDOM rappelle que le chômage atteint en Guadeloupe un record historique, avec 53.520 inscrits à Pôle emploi. Cette hausse intervient dans un contexte de ralentissement des investissements, et d’effondrement des exportations.


Kanalreunion.com