Luttes sociales

Grève suspendue dans le secteur automobile

Après de longues discussions et une assemblée générale

Témoignages.re / 25 avril 2012

À la suite de longues discussions hier, le mouvement de grève dans le secteur automobile a été suspendu hier. Le matin, ils étaient près de 200 à se réunir à Saint-Denis à l’appel de la CGTR, de la CFDT et de la CFTC, pour manifester, en bloquant par moment la circulation, notamment au rond-point du Chaudron, près de Cotrans. Les grévistes protestaient contre la réécriture de la Convention collective régionale dans la filière automobile. Ils se sont ensuite dirigés vers la Sogecore, où ils ont été reçus aux alentours de midi.

Une partie du rond-point du Chaudron bloquée, des pneus installés sur la chaussée devant la concession Cotrans et des manifestants qui faisaient la tournée des concessions de Saint-Denis... La colère grondait dans le secteur automobile suite à l’échec des négociations entre le patronat et les syndicats pour une réécriture de la Convention collective régionale. « Le patronat veut geler la prime d’ancienneté, ce qui correspond à 15% de nos salaires. Aujourd’hui, on est là pour montrer notre désaccord », a indiqué, en substance, Frédéric Aracksing, délégué syndical de la CGTR Auto-moto chez Cotrans.

 Après une réunion à la Sogecore, une centaine de manifestants ont poursuivi leur tournée des concessions pour protester. « La réunion s’est bien passée, nous avons eu des avancées, mais là où on n’est pas d’accord, c’est sur la définition des salaires de référence. Dans le contexte où on se trouve, avec la problématique de la vie chère, on ne veut rien lâcher », a souligné Jacques Bughon. « C’est pourquoi nous allons continuer le mouvement, et on fait le tour des concessions pour informer », a-t-il poursuit. 




Pour rappel, les mouvements sociaux se sont fait entendre depuis la semaine dernière dans le secteur automobile, suite à l’échec des Négociations annuelles obligatoires entre le patronat et les syndicats concernant la Convention collective régionale. C’est la mobilisation depuis le 19 avril chez Réunion Automobiles, l’enseigne Renault. Hier, les travailleurs ont trouvé porte close, cadres et commerciaux ont fait part de leur solidarité avec les autres équipes et ont rejoint le mouvement.

Hier en fin d’après-midi, les organisations syndicales CFTC-CFE/CGC-FO-CFDT ont diffusé un communiqué indiquant qu’après décision prise en assemblée générale hier avec leurs adhérents, elles ont décidé de suspendre le mouvement de grève et de débrayages qui ont démarré depuis le 20 avril.

Les organisations syndicales précisent qu’elles restent toutefois disponibles à toutes initiatives de la part du patronat permettant de reprendre les négociations dans la branche auto-moto.

Avec Imaz Press Réunion


Kanalreunion.com