Luttes sociales

Grève « symbolique » au “Quotidien”

Suite à l’annonce de 7 licenciements

Témoignages.re / 15 mars 2011

Le Quotidien ne paraîtra pas aujourd’hui 15 mars 2011. En effet, Les salariés du Quotidien ont décidé ce lundi 14 mars 2011, à l’issue d’une assemblée générale, de voter une motion de défiance à l’encontre de Thierry Benbassat, directeur exécutif du journal, et de se mettre en grève pour la journée. Ce qui a perturbé la parution du journal pour le lendemain.

Cette « action symbolique » a été décidée pour exprimer leur mécontentement à la suite de l’annonce par la direction du licenciement de 7 salariés, dont 3 journalistes. Idriss Issa, journaliste politique et pilier de la rédaction depuis plus de 30 ans, ainsi que Jean-Noël Fortier, spécialisé dans la rubrique société, font partie des rédacteurs concernés par ces licenciements économiques.

La direction du journal explique que ces licenciements sont causés par les difficultés financières rencontrées par le Quotidien. La grève ayant été votée par « la majorité » des salariés, il n’est pas certain que le journal paraisse ce mercredi 16 mars.

Pour rappel, il y a moins d’un an, en juillet dernier, un conflit social avait secoué le Quotidien. Les salariés s’étaient mis en grève pour demander une revalorisation des salaires. Ils ont finalement obtenu gain de cause après deux semaines de mobilisation.


Kanalreunion.com