Luttes sociales

Inacceptable !

Témoignages.re / 20 juillet 2011

Gilles Leperlier (l’AFJER), Jacky Balmine (la CGTR BTP) et Jean-Hugues Ratenon (l’ARCP) rappellent dans le communiqué suivant signé à Saint-Denis hier qu’au vu de la situation difficile que connaît l’île, il conviendrait de favoriser les embauches locales. Et de citer EDF qui a employé des travailleurs européens « sur le chantier de la nouvelle centrale électrique du Port ».

Le BTP subit une crise sans précédent et de plus en plus d’ouvriers perdent leur emploi, d’autres arrivent en fin de droit d’ASSEDIC et vont ce retrouver à la CAF. Cette situation conduit des milliers de foyers réunionnais à venir grossir encore plus la masse de pauvres et de précaires.

Dans ce contexte de chômage structurel et en constante progression, nous n’acceptons pas qu’une entreprise nationalisée comme EDF ne donne pas la priorité aux embauches locales.

Pourquoi faire venir des travailleurs européens sur le chantier de la nouvelle centrale électrique du Port et priver des dizaines, voir des centaines d’emplois aux Réunionnais. Nous n’avons rien à reprocher à ces salariés, c’est le système que nous remettons en cause ; ce système qui est basé sur la recherche unique du profit maximum en exploitant les travailleurs.

Nous exigeons une totale transparence sur ce dossier et souhaitons un large débat autour du recrutement à venir, notamment sur le recrutement pour l’exploitation de la centrale. Les organisations syndicales et associatifs signataires appellent la population à condamner cette politique européenne désastreuse qui s’impose au nom de la libre concurrence et non faussée.

Concernant les élus politiques, ils doivent se concerter et décider des mesures à prendre y compris législatives pour favoriser l’emploi local et avoir une vision anticipative à travers de la formation et de la mise en relation des compétences par rapport aux besoins en main d’oeuvre.

Les organisations L’AFJER, la Féderation CGTR BTP, et I’ARCP préparent des actions concrètent sur ce chantier qui doit servir d’exemple et d’avertissement aux autorités, aux donneurs d’ordres pour que nos revendications soient prisent en compte. Bien évidemment, celles et ceux qui veulent se battre sur cette question sont les biens venus.


Kanalreunion.com