Luttes sociales

« Indignation du Collectif 974, mais pas découragement ! »

À propos de la Conférence économique

Témoignages.re / 30 octobre 2012

Hier matin, à l’occasion de l’ouverture de la Conférence économique organisée par le gouvernement à la Chambre de Métiers de La Réunion, le Collectif 974 - Mouvement des indignés a organisé une "opération escargot" pour exprimer le point de vue de ce mouvement à ce sujet. Un groupe de représentants d’associations membres de ce Collectif et de personnes solidaires de cette action ont participé à l’opération.
Celle-ci a consisté à faire un aller-retour avec plusieurs véhicules entre la gare routière de Saint-Denis et le rond-point des Danseuses au Port. Suite à cette action, les responsables du Collectif ont fait connaître leur analyse à propos de la Conférence économique. Nous publions ci-après de larges extraits de cette analyse.

Le Collectif 974 du Mouvement des indignés voulait sensibiliser l’opinion sur la dégradation économique de la France en général et de l’île en particulier, mais aussi dénoncer les effets de la crise sur le pouvoir d’achat des ménages, surtout pour les plus modestes, et sensibiliser la population réunionnaise sur :

- l’augmentation du chômage (+ 1,6% en septembre)

- la vie chère (+ 80% entre La Réunion et la métropole)

- le mal-logement (prix immobiliers multipliés par 2 en 10 ans)

- le respect de la parole donnée

- l’augmentation des impôts et des taxes

- la baisse des remboursements des frais médicaux

- le respect des protocoles signés avec les acteurs sociaux

- la dictature de la finance

- l’aide que nous apportons aux banques

- la corruption, le déni, le cynisme et les mensonges...

L’appel lancé par le collectif n’a pas eu un grand écho et par là même n’a pas été entendu ! Beaucoup ont des yeux, mais ils ne voient pas ! Beaucoup ont des oreilles, mais ils n’entendent pas !

La réalité nous rattrape

20 Réunionnais sur plus de 200 participants aux ateliers préparatoires de la Conférence économique, sociale et environnementale se tenant à La Réunion : cela vous inspire quelque chose ? Trouvez le paradoxe !

L’appel du 29 octobre du Collectif 974 : encore un essai manqué ! (4 voitures - 1 moto - 1 vélo) sur combien d’automobilistes ? De motards ? De cyclistes que compte le département ? Le combat était trop inégal...

Une fois de plus, La Réunion a manqué une opportunité de se faire entendre !

Pour autant, peut-on déduire que les gens ne veulent plus se mobiliser ou lutter contre les injustices et les inégalités sociales ? Pour l’emploi ? La relance économique et le développement ? Peut-on dire que l’information n’est pas passée ?

La Réunion n’a-t-elle plus besoin de combler ses retards en matière d’équipements publics structurants ? En matière de logements et d’environnement ? Réduire considérablement le nombre de chômeurs ? Garantir une perspective d’avenir à nos jeunes ? Notamment les jeunes diplômés ? Relancer l’activité économique ? Relever les défis de l’auto-suffisance alimentaire et énergétique ? Satisfaire les autres priorités, voire d’autres attentes de la population ?

Comment changer les politiques

Pour le Collectif 974, si des conférences, des forums, des tables rondes, des consultations, des états généraux, etc. sont nécessaires, ils sont insuffisants pour amener les gouvernements à prendre, maintenant, des mesures significatives fortes tant attendues par le plus grand nombre ; et pour cause : La Réunion a voté massivement pour François Hollande !

Question : Dans quelle mesure la passivité, l’individualisme et le sectarisme sont-ils des dynamiques pour entraîner le changement que nous appelons tous de nos vœux ?

Dans quelle mesure le renoncement et la résignation constituent-ils des forces pour contribuer à la bataille pour l’emploi et le développement de notre île, ou bien pour conforter la lutte contre la pauvreté, le chômage et la vie chère ?

Dans quelle mesure nous comptons voir le changement se traduire dans les faits sans nous et sans une vigilance de tous les instants ?

L’opération escargot dont nous avons manqué l’essai était une opportunité dans ce but !

Comment entendons-nous réagir en restant passifs devant autant de renoncements, d’inégalités entre la métropole et La Réunion, d’injustices criantes, de manquements dans les promesses ou dans la parole publique ? Comment ?

Comment voulons-nous changer les politiques que nous dénonçons par ailleurs, les politiques conjoncturelles qui nous écrasent et dans le même temps, ne pas prendre part à la lutte contre la pauvreté ? À la bataille pour l’emploi, pour le logement, pour une nouvelle société ?

Que faire ?

20 Réunionnais sur plus de 150 invités aux travaux de la Conférence économique : cela vous inspire quelque chose ?

Opération escargot ? Un essai manqué. Que faire après celui du 15 octobre et celui de ce lundi 29 octobre ?

Ne plus participer à la lutte ? À la vie publique ?

Quels sont les raisons de ce manque de participation ? Aidez-nous à comprendre !

Les choix et les stratégies des organisateurs ?

Le Collectif doit-il se dissoudre après deux échecs consécutifs ?

Ne doit-on plus entendre parler du Mouvement des indignés dans sa forme actuelle ?

D’autres se proposent-ils pour reprendre l’initiative ? Pour mieux faire ?

Déjà, certains ont abandonné ; d’autres voient passer le train, regardent en spectateurs... D’autres encore, heureusement, ne renoncent pas, tentent, retentent jusqu’à une probable réussite !

(…) Abandonner la lutte serait-il bénéfique pour les indignés en général et pour les objectifs à atteindre dans le cadre de la Conférence économique en particulier ?

(…) Que faire après deux essais manqués ?

Une question de taille

Peut-on conclure que les organisateurs, de cette journée du 29 octobre n’ont pas les qualités humaines, ni les capacités nécessaires pour mettre en marche le Mouvement des indignés et espérer rassembler le plus largement et réunir le plus grand nombre ?

Pour notre part, nous avons à analyser pourquoi le Collectif 974 n’a pas mobilisé après l’essai manqué le 15 octobre dernier... Analyser ce qui a fait que ça ne fonctionne pas !

Enfin, comme pour illustrer la nécessité de la mobilisation et l’importance de cette opération que nous venons de manquer, une question de taille : 20 Réunionnais sur plus de 150 invités par le préfet aux ateliers préparatoires de la Conférence économique, cela vous inspire quelque chose ?

Le Collectif 974 du Mouvement des indignés remercie :

- l’association Agir pour la Femme (Saint-Paul)

- l’association La Réunion Debout,

- le Mouvement Citoyen pour l’emploi, pour les personnes morales,

- et les autres personnes physiques qui ont répondu à cet appel du 29 octobre !


Kanalreunion.com