Luttes sociales

Inquiétude générale dans le pays

Retro 2010

Témoignages.re / 28 décembre 2010

C’est le BTP qui défile en tête lors de ce 1er mai. La nouvelle direction de la Région ne donne en effet aucun signe favorable à la poursuite des chantiers prévus et financés. L’inquiétude ne cesse de grandir, tout comme le chômage.

Le BTP en tête du défilé le 1er mai dernier, à peine un mois après l’arrivée d’une nouvelle direction à la Région. C’est le signe d’une réelle inquiétude. Les travailleurs sont en effet sous le coup des annonces de Didier Robert, qui a supprimé la Maison des civilisations et de l’unité réunionnaise, et ne donne aucun signe quant à sa volonté de poursuivre la politique de grands chantiers.
Prévu pour 2010, le chantier du tram-train permet en effet de créer 4.000 emplois. C’est donc une bouffée d’oxygène indispensable à un secteur qui accumule des milliers d’emplois perdus depuis la décision de supprimer le chantier de la rocade en mai 2007.
Au cours des mois suivants, cette inquiétude allait se renforcer. Et ce n’est pas la création d’un haut conseil à la commande publique qui allait répondre à cette question : où sont les chantiers ?


Kanalreunion.com