Luttes sociales

Internet 48% plus cher : les Réunionnais n’ont pas qu’un ventre, ils ont aussi une tête

Vie chère

Cinthia Fontaine / 2 mars 2012

“Témoignages” poursuit son enquête sur les différences de prix entre La Réunion et la France. Le poste Internet pèse lourd sur le budget de ceux qui veulent rester connectés au monde. Dans notre société actuelle, il est pourtant essentiel autant pour les étudiants que pour les chercheurs d’emploi.

La comparaison, certes non exhaustive, montre un écart de prix moyen de 48%, de loin supérieur au 12% de vie chère clamés par Sarkozy.
La comparaison s’intéresse tout d’abord à comparer les prix des forfaits à peu près équivalents entre un même opérateur selon qu’ils soient fournis à La Réunion ou en France.

Avec 15%, l’opérateur historique affiche à la facture la plus petite différence. Ce sont dans les prestations fournies que se situe l’inégalité. Par exemple, lorsque l’offre réunionnaise propose 6 destinations, en France, 100 destinations sont comprises dans le forfait, soit moins de 94% de choix en moins. Pareil pour la télévision qui passe de 22 chaines à La Réunion à 140 en France.

Les plus grosses différences de prix sont pour les opérateurs alternatifs. La comparaison devient difficile, car les opérateurs ne sont souvent pas les mêmes. Seul SFR peut offrir un champ de comparaison juste. La différence est là phénoménale, +72% pour des prestations bien moindres. 50 destinations téléphoniques et 60 chaînes de télévision dans le département contre 100 destinations et 170 chaînes en France.

Par curiosité, nous avons choisi de comparer deux opérateurs privés différents qui font de leur faible prix un argument de vente, Free et Only. 56% de différence pour des prestations toujours moindres à La Réunion.
Les tableaux joints détaillent la différence des offres. Le choix de forfait s’est basé sur les offres réunionnaises, bien moins nombreuses qu’en France.

Pourtant, Internet est devenu un moyen de communication incontournable à tous les niveaux de la population. Outil essentiel pour les étudiants universitaires par exemple, son utilisation commence pourtant dès le collège.
Mais l’outil informatique ne suffit plus en tant que tel. C’est Internet qui lui permet cette ouverture sur le monde tant recherchée. Le budget communication reste pourtant à la charge des familles. Cet accès à l’Internet ne peut être égalitaire que s’il est à la portée de tous.
Les chefs d’entreprise sont de plus en plus contraints à l’utilisation d’Internet pour leurs déclarations et démarches administratives. Pour les chercheurs d’emploi, c’est aussi un outil essentiel de recherche et de renseignement.
Enfin, pour tous, c’est un outil de communication qui permet de rester connectés au monde entier facilement.

La vie chère passe donc aussi par ces outils de communication. L’égalité de prix de l’Internet, sachant que le salaire moyen hors fonctionnariat est plus bas qu’en France, permettrait à tous de mieux gérer un budget de plus en plus restreint.

CF


Kanalreunion.com