Luttes sociales

Jamais le gazole n’aura été aussi cher : tous les prix vont augmenter

Hausse vertigineuse des prix des hydrocarbures

Témoignages.re / 28 janvier 2012

Hausse de 5,84% du prix de la bouteille de gaz, de 3,20% du gazole et de 5,73% du super : les prix de vente des hydrocarbures atteignent des sommets. Ils révèlent également que les barrages imposés à la population pendant une semaine fin 2008 étaient un coup de force contre la démocratie.

La Préfecture a publié hier les nouveaux prix de vente maximums des produits pétroliers à La Réunion. Ce prix maximum sera le prix unique de tous les points de vente.
Les nouveaux tarifs sont marqués par une forte augmentation. Ce nouveau coup porté au pouvoir d’achat des Réunionnais va concerner tous les domaines, puisque toutes les marchandises sont transportées par des véhicules qui fonctionnent avec des carburants.
Les explications données à la décision du préfet décrivent des facteurs structurels : la demande mondiale augmente, les tensions politiques dans le monde (Nigéria et Iran).
Par conséquent, le prix de la matière première augmente. Puisque les compagnies pétrolières refusent une baisse de leurs profits, alors c’est le prix de vente final qui est en hausse. Autrement dit, c’est une fois de plus le consommateur final qui doit payer le prix de cette variation à la hausse.
Cela va d’abord toucher les familles qui ont les revenus les plus faibles.
Il est urgent de mettre fin à cette règle qui oblige les Réunionnais à financer la hausse continue du revenu des actionnaires des compagnies pétrolières.

M.M.

Repro tableau

Libellé du produit 1er janvier 2012 1er février 2012 Évolution
Supercarburant (€/litre) 1,57 1,66 + 5,73%
Gazole (€/litre) 1,25 1,29 + 3,20%
F.O.D. / GNR / Pétrole Lampant (€/litre) 0,88 0,94 + 6,81%
Supercarburant destiné aux professionnels de la mer (€/litre) 0,80 0,88 + 10%
Gazole destiné aux professionnels de la mer (€/litre) 0,85 0,89 + 4,69%
Gaz (€/bouteille de 12,5kg) 20,56 21,76 + 5,84%

Voici les tarifs qui s’appliqueront le 1er février prochain.

Presque 1,30 euro le litre de gazole : où sont passés les camionneurs qui assiégeaient la Région ?

En novembre 2008, un groupe de camionneurs démarre de la préfecture en annonçant devant le préfet son intention d’aller bloquer la Région. La motivation officiellement invoquée, c’est de faire baisser le prix du gazole de 20 centimes rien que pour eux.
À cette époque, le prix de ce carburant était à 1,25 euro le litre, ils revendiquaient donc 1,05 euro. Pendant plus de deux jours, ces camionneurs vont assiéger la Région en toute impunité. Les Réunionnais se seraient crus au Chili en 1973, quelques semaines avant le coup d’État de Pinochet, quand des patrons complices du futur dictateur avaient bloqué le pays pour déstabiliser la République.
Aujourd’hui, la situation est beaucoup plus grave qu’en 2008, puisque la direction de la Région qui a pris le pouvoir en 2010 a stoppé tous les grands chantiers. Les transporteurs sont confrontés à la pénurie de travail. En avril et mai derniers, le prix du gazole avait atteint à nouveau 1,25 euro. Depuis le mois de décembre, il dépasse ce seuil. Force est de constater que les camionneurs qui ont bloqué la Région en 2008 sont étrangement silencieux. Voilà qui montre bien que l’objectif de ce blocus, c’était de contester par la force la décision des urnes, ce qui a eu pour conséquence de semer à La Réunion une graine de dictature.

Marche blanche pour Kévin

La marche blanche organisée en hommage à Kévin Samourgompoullé, aura lieu demain dimanche au Port. Rendez-vous à 9 heures rue Bretonnaux, cité Say près de « Batay kok ».


Kanalreunion.com