Luttes sociales

Jeudi 6 octobre : tous contre les violences en enseignement professionnel !

Appel à un débrayage demain dans les lycées professionnels de La Réunion

Témoignages.re / 5 octobre 2016

Communiqué de presse intersyndical (AD-CFE-CGC, SE-UNSA, SNETAA-FO, SNUEP-FSU) concernant les violences qui ont lieu dans les lycées professionnels pour une action le jeudi 6 octobre.

JPEG - 178.3 ko

Depuis plus de 4 ans, le climat en enseignement professionnel ne fait que se dégrader et nous n’avons eu de cesse d’alerter le rectorat sur cette montée de la violence.
Depuis le début de l’année scolaire, des enseignants, CPE, et chef d’établissement du LP Roches Maigres ont subi des violences verbales et physiques, deux enseignants de la SEP Jean Hinglo ont violemment été agressés par un élève jeudi 29 septembre.

Demain, à qui le tour ?
Les syndicats AD-CFE/CGC, SE-UNSA, SNETAA - FO, SNUEP - FSU s’élèvent contre ces actes de violence inacceptables. Ils apportent leur soutien aux collègues blessés physiquement et psychologiquement.

Les Lycées Professionnels et les SEP sont trop souvent devenus les structures d’accueil de toutes les difficultés : sociales, familiales, éducatives, psychologiques, de handicap… :

Le peu de sections de CAP, qui permettent pourtant à des jeunes d’acquérir un diplôme dans de bonnes conditions, provoque une arrivée massive d’élèves en Bac Pro n’ayant pas les compétences suffisantes et qui se retrouvent en échec scolaire.

Des élèves orientés par manque de place dans des voies professionnelles qu’ils n’ont pas choisies arrivent dans des sections pour lesquelles ils n’ont aucune connaissance des contraintes de fonctionnement et qu’ils rejettent en cours d’année.

L’affectation en enseignement professionnel d’élèves de plus en plus jeunes pour lesquels il est devenu compliqué de trouver des lieux de stage.

Le Lycée Professionnel devenu terre d’accueil de nombreux élèves « à besoins particuliers » alors que la formation des enseignants, les conditions matérielles et l’encadrement ne sont pas au rendez-vous, mettant les adultes et les jeunes concernés dans des situations problématiques et génératrices de stress.

En retour de leurs nombreuses difficultés scolaires, les élèves répondent par la violence. Et dans ce cas, ce sont les personnels d’enseignement et d’encadrement qui sont en première ligne.
Ceci est intolérable ! Nous ne devons plus aller travailler la peur au ventre et il devient urgent de remédier à ces actes de violence !

L’intersyndicale appelle TOUS les personnels de TOUS les Lycées Professionnels et des Sections d’Enseignement Professionnel de La Réunion à exprimer leur inquiétude et leur malaise en arrêtant le travail ce jeudi 6 octobre de 9 h30 à 10 h30 pour exiger que la table ronde demandée depuis 4 ans soit enfin réunie afin de trouver des solutions pour améliorer les conditions de travail des personnels et d’accueil des élèves.


Kanalreunion.com