Luttes sociales

L’Action Sociale au cœur des changements

Union départementale des CCAS de La Réunion

Témoignages.re / 6 octobre 2009

Les 15, 16, 17 septembre, Monsieur Eric Fruteau, Maire de Saint-André et président de l’Union Départementale des CCAS de la Réunion conduisait une délégation au 62ème Congrès de l’UNCCAS.

Le thème de ce congrès était le “Nouveau paysage territorial, l’action sociale au cœur du changement” et ses objectifs, de faire le point sur l’avenir des politiques sociales locales à l’heure des réformes des collectivités, de la mise en œuvre du RSA, de la réorganisation des services de l’Etat, de la
création des Agences régionales de santé...
Autant de chantiers au cœur desquels une question : quelle adéquation entre ces réformes et l’augmentation globale des demandes d’assistance depuis le début de la crise (dont l’aide alimentaire) et l’apparition d’un nouveau type de public les travailleurs pauvres ?

UNCASS, rôle et missions

L’Union Départementale des Centres Communaux d’Action Sociale est l’échelon local de représentation politique des CCAS.
A La Réunion, 22 CCAS adhérent à l’association et un CIAS (Centre Intercommunal d’Action Sociale).
De la même manière que l’UNCCAS (représentation politique des CCAS au plan national), l’UDCCAS est un outil pratique et technique de représentation, d’animation et d’information des CCAS.
Ainsi, l’UDCCAS :

- accompagne et informe ses adhérents des évolutions législatives et de l’actualité de l’action sociale ;

- favorise les échanges d’expériences, la confrontation des analyses et problématiques ;

- initie des espaces de concertation et de débat ;

- tisse des liens avec les institutions et partenaires de l’action sociale.
Forte des compétences de ses membres (élus, administratifs, professionnels de l’action sociale, représentants d’associations), l’UDCCAS a pour objet de promouvoir une meilleure politique d’action sociale.

Sur le volet expertise, l’UDCCAS travaille en lien direct avec :

- L’ANCCAS (Association Nationale des Cadres des Centres Communaux d’Action Sociale)

- La Délégation départementale des ANCCAS au niveau local.

Les Ateliers du Congrès

Les membres de la délégation Réunion menée par Monsieur Fruteau se sont partagés les 8 forums qui questionnèrent tout au long de ces 3 jours, le renforcement de la position des CCAS et des CIAS face à la crise économique et sociale.
Au cœur des débats : la valeur ajoutée des CCAS en tant qu’animateur et coordonnateur des institutions et des réseaux associatifs ; la nécessité de décloisonner les champs sanitaire, social et médico-social pour mieux appréhender la place de chacun en matière de prévention, d’accès aux soins, de bien être physique, mental et social des usagers ; comment optimiser l’ingénierie des CCAS en matière de prévention, d’assistance et de coordination afin d’en faire un vecteur de cohésion sociale.
Nos représentants se sont également appropriés les nouvelles problématiques liées à la dégradation de l’emploi et la précarisation des personnes en difficultés. Ils ont noté avec leurs collègues de métropole une augmentation des demandes des usagers, celle de la pression exercée sur les élus et leurs équipes. Dans ce contexte il s’agit de concilier approche qualitative et réactivité. Se pose donc la question des moyens mobilisés et alloués. Et l’on n’a pas manqué de signaler combien sont cruciales les convergences et partenariats entre politiques sociales communales et interventions des pouvoirs publics.

Spécificités domiennes en matière sociale

Lors de ce congrès, Monsieur Eric Fruteau a rappelé l’impact des spécificités des départements et territoires d’Outre Mer sur leur développement économique et social. En témoigne, a-t-il ajouté, les événements de ces derniers mois qui ont conduit le gouvernement à organiser les Etats Généraux de l’Outre-mer. Ainsi au cours de la réunion qui a rassemblé les représentants des DOM, Guyane, Guadeloupe, Nouvelle Calédonie, Saint Pierre et Miquelon, Mayotte et la Réunion, ont été dessinés les contours d’un plan d’actions globales pour répondre aux besoins spécifiques des régions ultrapériphériques.
Figurent dans leur calendrier prévisionnel :

- un rendez-vous avec Madame La Secrétaire d’Etat à l’Outre-mer

- la réalisation d’une visite d’étude en zone Antilles Guyane

- l’organisation d’une journée nationale en Outre-mer, dans les régions Antilles Guyane et Réunion/Mayotte.

L’Etat garant de la péréquation sociale

C’est donc de façon consensuelle que les représentants de l’Outre-mer ont envisagé de mutualiser leurs moyens et leurs forces pour faire face à une crise qui est à la fois structurelle et conjoncturelle.
Les problèmes de pauvreté (à La Réunion, 52% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, 11.000 habitants seraient éligibles au RSA, 100.000 personnes sont en situation d’illettrisme…), les incertitudes découlant des différentes réformes institutionnelles, territoriales envisagées, l’avenir incertain de l’octroi de mer, la future réforme de la PAC dont les agriculteurs pourraient pâtir sont autant de facteurs ayant des répercussions non négligeables sur les familles et le tissu social des territoires ultra-marins.
Eric Fruteau s’est fait le porte-parole des CCAS de la Réunion pour dire leurs inquiétudes aggravées notamment par le transfert des compétences aux collectivités sans transfert de moyens financiers.
Les délégations à venir, tels que le droit opposable à la garde d’enfants, le 5ème risque autonomie des personnes âgées et handicapées vont faire peser des charges supplémentaires sur les CCAS. Quels moyens pour y faire face ?
Collectivement, ils en appellent à l’Etat afin que celui-ci soit le garant de la péréquation sociale dans les DOM.

Bienvenue au futur CCAS de Mayotte

L’UDCCAS Réunion s’inscrit donc par la voix de son président dans une démarche novatrice posant la question de l’adaptation des lois aux réalités locales. Une attitude responsable et constructive s’impose pour relever les défis de l’emploi, du logement, du développement durable dans un contexte de mondialisation des échanges, de changements climatiques impactant la
biodiversité caractéristique des DOM.
Dans ce domaine la richesse de Mayotte n’est plus à démontrer et l’ensemble des participants a salué l’arrivée de ce futur département français au sein de l’UNCCAS.
L’UDCCAS Réunion a précisé sa disponibilité pour collaborer à l’édification du futur UDCCAS ou des futurs CCAS de l’île voisine.


Kanalreunion.com