Luttes sociales

L’AGS paie les indemnités aux travailleurs

Liquidation de Conforama : pas de remake de l’ARAST

Céline Tabou / 8 octobre 2010

L’AGS va jouer son rôle d’assureur pour les travailleurs de Conforama, mais toujours pas pour les ex-salariés de l’ARAST. Près d’un an après la liquidation judiciaire de l’ARAST, l’AGS n’a toujours pas payé les ex-salariés. Obligés de faire appel à la justice, les anciens travailleurs attendent toujours d’être indemnisés.

Le Tribunal du commerce a annoncé jeudi 7 octobre la liquidation de Conforama, dont le licenciement de 58 personnes. La branche Ameublement du Groupe Caillé était en liquidation judiciaire depuis 2004, la décision du tribunal n’a fait que confirmer une situation difficile pour le directeur Malleck Zuber, comme ce dernier l’a expliqué à la sortie de l’audience.
Le salaire d’octobre des 58 personnes licenciées va être pris en charge par l’Association pour la gestion du régime des garanties des salaires (AGS). Ces travailleurs n’ont pas eu besoin d’avoir recours à la justice pour être rémunérés comme il se doit, tandis que les ex-salariés de l’ARAST, dont une centaine sont encore en procès contre l’AGS, n’ont toujours pas reçu d’indemnisation comme le veut la loi. L’AGS aurait-elle des préférences pour rémunérer ou non les salariés pour lesquels les entreprises cotisent ?

Céline Tabou


Kanalreunion.com