Luttes sociales

« L’AJFER attend toujours son RDV avec de la présidente »

Allô, Mme Couapel ?

Témoignages.re / 4 avril 2012

Révoltée par la nouvelle nomination à la direction de l’AGORAH, d’une personne venue de l’extérieur, l’AJFER continue son combat, pour qu’en cette période de crise de l’emploi, les candidatures locales soient prioritaires.

« Depuis plus de dix jours, l’AJFER est montée au créneau suite à la nomination par Madame Couapel-Sauret d’une nouvelle directrice à l’AGORAH venant de l’extérieur alors que les candidatures locales ne manquaient pas.
Plusieurs organisations se sont positionnées contre cette nomination, preuve s’il le fallait que ce genre de situation ne peut plus durer et qu’elle exaspère aujourd’hui à tous les niveaux.
Souhaitant avoir les explications de la Vice-présidente de la Région sur ce sujet, l’AJFER a adressé, il y a maintenant une semaine, une demande de RDV. A ce jour, sans compter le silence radio de l’élue, nous sommes toujours sans réponses de notre demande.
L’AJFER trouve inadmissible ce mépris envers l’organisation et envisage, en l’absence de réponse rapide, d’interpeller l’élue là où elle se trouve.
Par ailleurs, nous tenons à solliciter l’ensemble des membres du Conseil d’administration de l’AGORAH ainsi que tous les acteurs concernés sur leur position face à cette nomination.
Enfin, nous continuons nos prises de contact avec plusieurs organisations afin de préparer une manifestation lors de la prise de fonction de la nouvelle directrice de l’AGORAH. »


Kanalreunion.com