Luttes sociales

« L’AJFER-Nou lé Kapab appelle à la mobilisation ! »

Venue de Madame Claudine Ledoux :

Témoignages.re / 15 octobre 2013

Demain arrive à La Réunion l’ambassadrice déléguée à la coopération régionale, Claudine Ledoux. Dans un communiqué, l’AJFER Nou lé Kapab rappelle qu’un Réunionnais, ancien secrétaire général de la COI, était candidat à ce poste, mais c’est la maire d’une ville du Nord de la France qui a été choisie par le gouvernement. Pour dénoncer cette « mascarade », l’AJFER-Nou lé Kapab lance un appel à la mobilisation.

JPEG - 65.5 ko
L’ AJFER-Nou lé Kapab appelle à la mobilisation, lors de la venue de Claudine Ledoux, Ardennaise et nouvelle d’ambassadrice déléguée à la coopération régionale dans la zone de l’Océan Indien, mercredi 16 à 8h30 devant l’Hôtel le Créolia.

« Ce mercredi 16 Octobre débutera la Conférence de coopération régionale de l’Océan Indien, en présence de nombreuses personnalités telles que le ministre des Outremers, le Secrétaire général de la COI, le Commissaire européen pour la politique régionale ainsi que les responsables des collectivités locales et le Préfet de La Réunion.

Madame Claudine Ledoux, l’Ardennaise dont la récente nomination au poste d’ambassadrice déléguée à la coopération régionale dans la zone de l’Océan Indien n’a pas manqué de susciter l’indignation de la majeure partie de la classe politique réunionnaise sera aussi présente.

Rappelons que le gouvernement a fait le choix d’une personne de l’extérieur alors qu’il y avait un Réunionnais capable d’occuper ce poste revêt une importance particulière pour la zone océan indienne et La Réunion.

Ardennaise, Maire de Charleville-Mézières mais aussi Vice-présidente de la région Champagne Ardenne, Madame Ledoux a choisi d’accepter le poste d’ambassadrice, de démissionner de son mandat de Maire mais restera Conseillère régionale.

« Avant tout Carolomacérien et Champardennaise »

Dans une interview accordée à France Bleu, la nouvelle ambassadrice a indiqué qu’elle ne quittait pas sa région, ni sa ville, qu’elle y reste domiciliée. Elle s’est aussi s’est dite « avant tout Carolomacérien et Champardennaise ».

Interrogée sur ses nouvelles missions, les réponses ont été hésitantes, peu convaincantes et pas à la hauteur des enjeux : «  La zone de l’océan Indien est une région importante où il y a des enjeux stratégiques très très importants, des enjeux économiques. La France doit y être présente. Fort heureusement, la France est déjà présente grâce à son département de La Réunion et... grâce à Mayotte  (ndlr : qui est aussi un département) ». Nous sommes bien loin des discours pointus que se doivent de tenir les hauts fonctionnaires à ce poste. Le creux du discours laisse transparaître une méconnaissance totale de la zone et de ses enjeux.

Pour continuer dans ce dossier ubuesque, c’est Madame Ledoux qui accueillera le ministre des Outremers ainsi que le Commissaire européen ce jeudi. Nous atteignons une absurdité sans précédent qui peut être perçue comme de l’humiliation.

« Nous refusons la mascarade »

L’AJFER – Nou Lé Kapab qui mène la lutte pour l’emploi des Réunionnais et pour une participation accentuée des Réunionnais dans la construction de La Réunion de demain est présente depuis le début sur ce dossier. Nous refusons la mascarade qui se joue et qui va se poursuivre mercredi. Autant sur le fond que sur la forme, elle va à l’encontre de l’idée que nous nous faisons pour La Réunion.

C’est pourquoi nous appelons à la mobilisation générale, ce mercredi 16 Octobre 2013 à 8h30 devant l’Hôtel le Créolia, où se tiendra la Conférence de coopération régionale de l’océan Indien. Nous invitons également les élus qui se sont positionnés contre la nomination de Madame Ledoux à participer à la mobilisation de ce mercredi. Nou lé kapab dan nout péi, mobilisons nous ! »


Kanalreunion.com