Luttes sociales

L’AJFER-Nou Lé Kapab remercie tous ceux ont répondu à l’appel

Rassemblement pour la priorité à l’embauche des Réunionnais devant la Préfecture

Témoignages.re / 22 mai 2013

Suite à la réussite du rassemblement de lundi dernier devant la préfecture pour la priorité à l’embauche des Réunionnais, à l’appel de l’AJFER-Nou Lé Kapab, l’organisation remercie dans un communiqué tous ceux qui ont répondu à cet appel « pour défendre les intérêts des Réunionnais et de La Réunion » et ceux qui ont « apporté tout leur soutien ».

JPEG - 63 ko
La délégation du rassemblement reçue à la préfecture.

« Cher(e)s camarades,

Ce lundi 20 mai, vous avez été nombreuses et nombreux à répondre à l’appel à la mobilisation générale de l’Alliance des Jeunes pour la Formation et l’Emploi à La Réunion-Nou Lé Kapab. Nous tenons en premier lieu à vous remercier d’être venus mener la lutte ensemble, pour défendre les intérêts des Réunionnais et de La Réunion. Merci également à celles et ceux qui n’ont pas pu venir, mais qui nous ont apporté tout leur soutien. Merci aussi aux nombreux internautes et militants qui ont relayé l’information dans leur réseau. Merci aux organisations qui se sont déplacées ou qui ont apporté leur soutien au mouvement. Toutes et tous, vous avez contribué à faire de cette journée une réussite.

JPEG - 79 ko
L’appel au rassemblement priorité à l’embauche des Réunionnaia a connu un grand succès.

Bien évidemment, une manifestation, si juste et si belle soit-elle, ne suffira sûrement pas à elle seule à apporter un véritablement changement, mais nous pouvons espérer qu’elle fasse un peu bouger les lignes, et quoi qu’il en soit, une nouvelle dynamique est lancée, nous pouvons dire : tout commence.

Ce matin (lundi-NDLR) , lors de notre rencontre avec la Sous-préfète de Saint-Benoît, nous lui avons remis un Manifeste (qui sera bientôt en ligne) qui fait état à la fois de la gravité de la situation dans laquelle nous nous trouvons en matière d’emplois, mais également qui développe un certain nombre de propositions pour la priorité à l’embauche des Réunionnais.

Si notre interlocutrice a semblé porter une oreille attentive à notre analyse et à nos propositions, il va de soi, là aussi, que cela ne peut suffire. Ayant pris l’engagement de faire remonter au Préfet de La Réunion, mais également aux ministères concernés le Manifeste, nous veillerons à suivre avec la plus grande vigilance l’évolution de ce dossier.

Aussi, c’est pourquoi, en commun accord avec les personnes et organisations présentes, nous sommes convenus de mettre en place un comité de suivi en ce qui concerne la bataille pour la priorité à l’embauche des Réunionnais.

La solidarité dans les luttes, bien plus qu’une évidence, est une exigence que nous impose la dure réalité économique et sociale.

Camarades, encore merci pour tout. Nous ne manquerons pas, à travers nos canaux de communications, de vous tenir informés des informations qui nous parviennent en matière de priorité à l’embauche des Réunionnais, mais aussi des futures mobilisations sur le sujet.

Nou tien bo, nou larg pa ensemb ! Nou lé kapab pou nout péi !

Pour l’AJFER- Nou Lé Kapab,

Gilles Leperlier  »


Kanalreunion.com