Luttes sociales

L’ANPE était plus efficace, affirme le SNU–FSU

Rapport sur le service public de l’emploi

Témoignages.re / 10 octobre 2009

Le SNU–FSU se félicite, dans un communiqué, des conclusions d’un rapport sur l’intervention du service public de l’emploi qui montre que ce dernier, en l’occurrence l’ex-ANPE, est sur « tous les points comparatifs » d’une « grande efficacité » et estime que la mise en concurrence de Pôle emploi sur le terrain du placement et de l’accompagnement des chômeurs n’est que « pure idéologie libérale associés à des intérêts financiers ». En voici des extraits.

« Le rapport sur l’efficacité comparative de l’intervention du service public de l’emploi et ses opérateurs privés de placement a été publié avant-hier (jeudi - NDLR).
(…)
Il n’y a pas photo, le service public, en l’occurrence l’ex-ANPE, démontre sur tous les points comparatifs sa plus grande efficacité.
La démonstration est donc faite, ce sont des motifs de pure idéologie libérale associés à des intérêts financiers (bien compris) qui ont motivé le gouvernement dans sa relance de la mise en concurrence de Pôle emploi sur le terrain du placement et de l’accompagnement des chômeurs (320.000 chômeurs, coût : 450 millions d’euros), sur 2 ans.
(…)
Le rapport démontre qu’à équivalent de moyens humains, le renforcement de l’accompagnement personnalisé des chômeurs par le service public rend le retour à l’emploi plus facile, avec des critères sociaux respectés (niveau de salaire, etc.), même pour les publics les plus en difficulté.
(…)
Car les conditions de travail connaissent une dégradation alarmante, particulièrement provoquée par la mise en œuvre soutenue des sites mixtes et l’entretien unique d’inscription.
Le personnel insuffisamment formé est mis dans des situations professionnelles particulièrement douloureuses en contact direct avec les demandes des usagers.
Le rapport d’expertise reçu par le Comité hygiène sécurité conditions travail de Pôle emploi Réunion Mayotte est sans équivoque : la souffrance au travail accompagne l’agent dans son quotidien tant professionnel que privé, l’aménagement des locaux est inapproprié…
La négociation de la future Convention Collective est menée à un rythme hallucinant, contradictoire avec une construction sérieuse, renvoyant à de nombreuses annexes des sujets fondamentaux. La Direction générale ne donne aucune réponse à la demande de rencontre des organisations syndicales de Réunion Mayotte pour inventorier les thèmes d’une négociation spécifique régionale.
Dans ce contexte, le SNU FSU appelle avec l’ensemble des organisations syndicales du Pôle emploi Réunion Mayotte l’ensemble du personnel à se mobiliser fortement dans les jours à venir pour faire aboutir leurs revendications ».


Kanalreunion.com