Luttes sociales

L’Appel de l’Ermitage remet une pétition à Younous Omarjee

Solidarité avec les plus démunis

Témoignages.re / 4 juin 2013

L’Appel de l’Ermitage pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015, s’engage pour le maintien d’une aide européenne aux plus démunis. Nouvelle illustration de cette mobilisation : la remise à Younous Omarjee d’une pétition soutenant cette juste cause. Elle demande au Parlement européen d’agir pour maintenir a minima le montant du Programme européen d’Aide aux plus démunis à 3,5 milliards, au lieu des 2,5 milliards proposés par la Commission européenne. Voici le communiqué annonçant cet événement, avec des intertitres de "Témoignages".

JPEG - 21.3 ko
À La Réunion, la vie chère et la faiblesse des revenus ont des conséquences dramatiques : plus de 30.000 familles dépendent de l’aide alimentaire pour survivre.

L’Union européenne vient en aide à ces citoyens les plus pauvres au travers du Programme européen d’Aide aux plus démunis (PEAD), dont bénéficient notamment les Banques alimentaires, la Croix-Rouge, les Restos du Cœur et le Secours populaire.

Le 24 octobre 2012, la Commission européenne a proposé de réformer ce Programme par la création d’un Fonds européen d’Aide aux plus démunis (FEAD).

Les initiatives du député

Or, la Commission propose de doter ce FEAD d’une enveloppe de 2,5 milliards d’euros contre 3,5 milliards d’zuros sur la base du Programme actuel. Ce projet de règlement a soulevé l’indignation générale des acteurs de lutte contre la grande pauvreté, en Europe, en France, comme ici à La Réunion. De même, le Parlement européen s’est saisi du sujet et se prononcera la semaine prochaine, juin 2013.

JPEG - 26.4 ko
Younous Omarjee, Député au Parlement européen, a été nommé rapporteur pour la Commission Développement régional sur le projet de règlement encadrant l’aide aux plus démunis.

Très sensibilisé à cette question qui touche les plus vulnérables d’entre nous, Younous Omarjee, Député au Parlement européen, a été nommé rapporteur pour la Commission Développement régional sur ce texte. Après avoir rencontré la très grande majorité des acteurs concernés, en Europe, en France, aux Antilles et à La Réunion, son rapport a été adopté par la Commission Développement régional du Parlement européen à une très large majorité (27 pour, 5 contre, 9 abstentions).

Plus récemment, la Commission des Affaires sociales du Parlement européen s’est également prononcée contre cette réduction d’un milliard d’euros du Fonds européen d’Aide aux plus démunis, proposée par la Commission européenne. Les députés ont demandé que le soutien accordé aux citoyens les plus vulnérables soit maintenu au niveau de 2007-2013, à savoir à 3,5 milliards d’euros.

Un signal fort à l’Europe

JPEG - 34.9 ko
À La Réunion, une pétition a recueilli de nombreuses signatures pour le maintien de l’effort de l’Europe en faveur des plus démunis. C’est le résultat de ce travail militant qui sera remis cet après-midi au député de l’Alliance des Outre-mer au Parlement européen.

À La Réunion, l’Appel de l’Ermitage pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015, a mobilisé les Réunionnais à travers une pétition pour soutenir l’action du Parlement européen.

Demain, mardi 4 juin 2013, à 16h30, devant la Préfecture de Région de La Réunion, l’Appel de l’Ermitage pour l’abolition de l’extrême pauvreté à La Réunion, avant 2015, remettra au Député européen Younous Omarjee le fruit de cette mobilisation. Plus de 2.000 Réunionnais ont signé pour le maintien d’une aide alimentaire européenne aux plus démunis selon une enveloppe qui permette de répondre aux besoins grandissants de populations vivant dans une extrême pauvreté, au minimum 4 milliards d’euros, comme le réclament les organisations d’aide alimentaire et les associations caritatives.

C’est un signal fort que nous envoyons ainsi au Parlement européen, à la Commission européenne et aux chefs d’État européens.


Kanalreunion.com