Luttes sociales

L’Appel du 17ème Festival mondial de la jeunesse

Document

Témoignages.re / 14 décembre 2010

Voici des extraits de l’appel de la Fédération mondiale de la jeunesse démocratique pour le 17e Festival mondial de la jeunesse et des étudiants en Afrique du Sud.

A la jeunesse et aux étudiants du monde pour le 17e Festival de la jeunesse et des étudiants, en Afrique du Sud

La jeunesse a toujours été une force vitale dans le développement des sociétés. Avec une créativité naturelle, une volonté de changement, de transformation, la jeunesse lutte pour la liberté, la paix et la transformation sociale, pour le droit à l’éducation, à l’emploi, à la démocratie et la paix, elle a toujours eu un rôle significatif dans la lutte générale pour un monde juste et de paix. Cela a été démontré par le passé, mais aussi aujourd’hui où les grandes manifestations d’étudiants, de jeunes travailleurs et des jeunes en général constituent une avant-garde de la résistance contre l’exploitation, le recul des droits, le pillage impérialiste des ressources, le racisme, la discrimination sexuelle, le colonialisme, le fascisme, les interventions militaires et la guerre, et pour la survie de l’être humain. Nous appelons la jeunesse à continuer ces luttes.

Dans les temps actuels où l’impérialisme domine le monde et dans le cadre de l’une des crises structurelles du système capitaliste les plus profondes, la situation des jeunes s’aggrave. Ceci est clairement démontré par l’accroissement du nombre de jeunes au chômage ou confrontés au travail précaire, alors que les profits des grands groupes économiques ne cessent d’augmenter. Le nombre de personnes en résistance augmente chaque jour, dans tous les pays où les jeunes et les gens sont victimes de l’impérialisme et résistent courageusement, autant que dans beaucoup de pays confrontés à des sanctions, des blocus et des occupations.

Cette crise montre les limites historiques de ce système et le fait qu’il y a plus de potentiel pour lutter contre lui, et d’inverser la balance entre les différentes forces du monde. Nous appelons tous les jeunes à nous rejoindre dans notre lutte de résistance à l’exploitation des peuples et de l’environnement, et pour la réelle satisfaction des besoins humains.

Alors que les forces impérialistes accroissent la militarisation du monde, en implantant plus de bases militaires, par la compétition entre elles pour s’accaparer les marchés et les ressources naturelles, par l’augmentation de la puissance de feu des armées et de leur budget, le développement d’armes de haute technologie, et la dévastation de l’environnement et des ressources naturelles, prouvant le caractère “éco-prédateur” de l’impérialisme, la Terre est devenue un endroit plus dangereux à habiter pour la jeunesse. (…)

La jeunesse a lutté, lutte et luttera pour une éducation publique, gratuite, démocratique et de qualité, pour le droit à l’emploi avec l’intégralité des droits des travailleurs, pour les droits démocratiques, pour le droit à un accès gratuit à la santé, le sport et la culture, pour la protection de l’environnement, pour la souveraineté populaire, une vie décente, d’amitié, de solidarité et de paix entre tous les peuples du monde. Il n’y a pas de campagne impérialiste, pas de manuel scolaire anti-scientifique, pas d’industrie de la culture, pas de sentiment nationaliste, de préjugés raciaux, de mouvements sécessionnistes promus par l’impérialisme, de conflits ethniques ou religieux soutenus par l’impérialisme qui puissent à jamais empêcher la lutte victorieuse des jeunes et de l’ensemble des travailleurs contre l’exploitation de l’homme par l’homme.

« Un signe de soutien à la jeunesse africaine »

Le 17e Festival mondial de la jeunesse et des étudiants (F.M.J.E.) se tiendra, avec son riche passé d’expériences, en particulier l’expérience du 16e F.M.J.E., tenu à Caracas, au Venezuela en août 2005, dont le succès représente une grande responsabilité et un grand espoir pour le 17e F.M.J.E. qui se tiendra à Pretoria en Afrique du Sud en décembre 2010.

Le 17e F.M.J.E. en Afrique du Sud souligne le caractère anti-impérialiste des Festivals mondiaux de la jeunesse et des étudiants. La dure confrontation avec l’impérialisme était un des ciments du F.M.J.E., avec une importante contribution des pays progressistes et socialistes. La participation internationale massive de la jeunesse et des étudiants et les caractéristiques politico-culturelles sont des éléments que nous devons renforcer, ainsi que la solidarité avec la résistance sud-africaine à tout type d’intervention impérialiste, dans la construction d’un pays souverain, de paix, de justice sociale, multiculturel et plurinational, depuis que la courageuse lutte des Sud-Africains et de la jeunesse du pays a brisé les barreaux de l’apartheid.

En outre, organiser le 17e Festival sur le continent africain est un signe de soutien à la jeunesse africaine, qui se bat courageusement contre les nouvelles vagues de l’impérialisme, aussi bien contre son aspect militaire, comme l’implantation de bases militaires à travers tout le continent (en particulier le dangereux projet américain d’AFRICOM) et l’accroissement de sa présence militaire en Somalie. Mais aussi contre son expression politique et économique par la tentative de forcer tous les pays à se plier aux volontés impérialistes, punissant avec des sanctions tous ceux qui refusent d’accepter cette nouvelle sorte d’attaque néo-colonialiste contre leurs pays et leurs peuples.

« Pour un monde de paix et de solidarité »

Le Festival mondial de la jeunesse et des étudiants est organisé collectivement et représente les millions de jeunes qui luttent pour un futur de paix sans l’impérialisme et ses structures. Son processus démocratique, depuis les premier temps de la préparation jusqu’à la cérémonie de clôture est unique et doit être préservé et approfondi, afin d’être toujours mieux connecté avec les luttes quotidiennes concrètes de la jeunesse et des étudiants dans les pays du monde entier.

Nous appelons tous les jeunes et étudiants progressistes à se joindre à la lutte pour la paix et contre l’impérialisme, et à travailler activement dès aujourd’hui pour soutenir le 17e F.M.J.E. dans leur pays et à participer au Festival en Afrique du Sud.

Vaincre l’impérialisme, pour un monde de paix, de solidarité et de transformation sociale ! Travaillons pour la réussite du 17e Festival de la Jeunesse et des Etudiants, en Afrique du Sud.


Kanalreunion.com