Luttes sociales

L’ARCP appelle à un débat public

Prix des carburants et du gaz

Témoignages.re / 29 août 2011

La légère baisse des prix annoncée vendredi par la Préfecture suscite l’incompréhension. L’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté appelle à la transparence. Comment expliquer qu’avec un baril de pétrole au même prix qu’en novembre 2010, le gazole soit près de 15% plus cher, et le super coûte 19 centimes de plus ?

Lors d’une conférence de presse samedi à Bras-Panon, l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté a constaté qu’il est possible d’aller bien plus loin que la baisse des carburants annoncée vendredi par la Préfecture.
L’ARCP prend comme unité de comparaison le prix du baril de pétrole. Il est actuellement au niveau de novembre 2010. À cette époque, le super était vendu 19 centimes de moins, et le gazole était 15 centimes moins cher à la pompe. Mais la baisse décidée par la Préfecture est loin de ces valeurs : 1 et 2 centimes respectivement.
Comment alors expliquer ces énormes différences ?
L’ARCP appelle à la transparence, et cela, d’autant plus que le mécanisme de formation des prix n’est plus rendu public par la Préfecture, précise l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté.
C’est donc un appel à la transparence qui est lancé, car en France, les baisses de prix sont bien plus importantes. L’ARCP souhaite également la tenue d’un débat public sur la question de la fixation des prix. L’opinion doit être informée, car, actuellement, ce sont uniquement la Préfecture et les compagnies pétrolières qui ont toutes les données en main.


Kanalreunion.com