Luttes sociales

L’extension de l’allocation des frais d’inscription à tous les étudiants : une avancée considérable pour les étudiants

Témoignages.re / 21 juillet 2011

En pleine période de préparation de rentrée universitaire, où les chaines d’inscription administrative accueillent les étudiants, l’UNEF Réunion a attiré l’attention sur les frais d’inscription, afin que l’université de La Réunion l’inscrive dans un cadre légal cette année. Or, même si le montant des frais d’inscription est respecté par l’université, certains étudiants qui s’inscrivent dans l’enseignement supérieur doivent débourser une somme importante en début d’année.
Jusque-là, la Région Réunion remboursait à hauteur de 200 euros les frais d’inscription d’étudiants s’inscrivant pour la première fois dans l’enseignement supérieur. Cette allocation concerne les étudiants non boursiers, puisque les étudiants boursiers sont exonérés des frais d’inscription. La conseillère régionale Béatrice Leperlier a ainsi fait remarquer que seuls 20% de l’enveloppe budgétaire allouée à cette aide spécifique aux étudiants est utilisée. Elle a donc émis la demande d’expansion de cette allocation de frais d’inscription à l’ensemble des étudiants.
Au vu du montant de l’intégralité de cette enveloppe budgétaire et au vu de son utilisation partielle, l’UNEF Réunion appuie et souligne la pertinence de la demande de Béatrice Leperlier, allant dans le sens de l’égalité des chances pour tous les étudiants et du droit pour tous d’étudier.
L’UNEF s’est battue lors des réformes de l’université et le passage à l’autonomie des universités pour que le montant de l’inscription reste soumis au contrôle du gouvernement. L’UNEF, dans un souci de permettre l’accès à l’enseignement supérieur, à tous les étudiants, quels que soient le niveau social ou les moyens des familles, souligne que l’extension de cette aide à l’ensemble des étudiants représenterait un gain considérable au niveau de la démocratisation de l’université. Non seulement pour permettre l’accès de l’enseignement supérieur à tous, l’extension de cette aide représente un changement considérable dans l’histoire des frais d’inscription à l’Université de La Réunion.
L’UNEF Réunion soutient donc la demande, légitime, d’extension de ce dispositif et affirme que cette mesure constituerait une véritable avancée pour les droits des étudiants, pour qu’ils puissent accéder sans condition financière à l’université.

L’UNEF Réunion


Kanalreunion.com