Luttes sociales

L’indignation face au scandale des caisses automatiques

En pleine crise, installation d’un nouveau système pour supprimer des emplois

Sanjiv Dinama / 30 septembre 2009

"Témoignages" a évoqué dans son édition d’hier la mise en place de caisse automatique au Jumbo Score du Port. Ces caisses entreront en fonctionnement d’ici quelques jours et représentent une menace pour l’emploi de caissière et caissier. Alors que le monde entier cherche des solutions pour faire face à la crise que nous traversons aujourd’hui, des acteurs de la grande distribution décident de mettre en place ces caisses automatiques à La Réunion. L’installation de ses caisses va soulever une indignation des travailleurs et des syndicats afin d’empêcher l’aggravation de la situation.

A La Réunion, c’est une première, mais sur le territoire national, les enseignes équipent peu à peu leurs magasins de caisses automatiques. Ainsi, cette année, près de 3.000 caisses automatiques seront installées.
Dans des pays comme les Etats-Unis ou la Grande-Bretagne, la plupart des grandes enseignes ont déjà remplacé les caissières et les caissiers par des machines automatiques.
A La Réunion, des dizaines de jeunes sont actuellement formés pour occuper le poste de caissiers. D’autres sont actuellement au chômage.
En pleine crise, des acteurs de la grande distribution décident de mettre en place ces caisses automatiques.

On n’a pas besoin de cela dans cette période déjà très difficile

Alors que le monde entier cherche des solutions pour faire face à la crise que nous traversons aujourd’hui, d’autres aggravent la situation en appliquant des mesures qui vont se traduire par une augmentation du chômage. On n’a pas besoin de cela dans cette période déjà très difficile.
Rappelons que la barre des 120.000 demandeurs d’emploi a été franchie au mois d’août 2009 à La Réunion. Le nombre de demandeurs d’emploi progresse de plus de 20% sur notre île.
L’installation des caisses automatiques va soulever une indignation des travailleurs et des syndicats afin d’empêcher l’aggravation de la situation.
Il est également inadmissible de prendre en otages les travailleurs pour leur laisser entendre qu’ils sont d’accord.
Tout le monde exige de se battre pour que la situation ne s’aggrave pas alors que les responsables de la grande distribution agissent en sens inverse. Ces derniers évoquent que les caisses automatiques vont faire le bonheur des clients en donnant pour argument principal « l’amélioration de la fluidité et notamment à l’ouverture des magasins où il y a moins d’hôtesses de caisse ». Les caisses automatiques sont une illustration du chacun pour soi, et de l’individualisme... sous couvert de "progrès".
Mais quel bonheur et à quel prix ? Au prix de mettre des caissières ou caissiers au chômage !
Soulignons également que la grande distribution se gave sur le dos des consommateurs réunionnais. Le rapport de l’Autorité de la Concurrence l’a souligné. Les prix sont 55% supérieurs à La Réunion par rapport à la France. Le premier facteur qui explique ce niveau de prix sont les marges. Le rapport note que le cumul des marges du grossiste et du détaillant atteint de 50 à 70% du prix de vente final du produit.

N’oublions pas également que le lien humain est essentiel surtout en temps de crise. Ce n’est pas en mettant en place des caisses automatiques que l’on va conserver ce lien. La mise en place de ces caisses va entraîner également la disparition de cet élément essentiel qui est le contact avec les clients.

Sanjiv Dinama 


83% des caisses automatisées dans un hyper à Rennes

Un hypermarché rennais a généralisé les caisses automatiques, sous le regard inquiet des défenseurs du métier de caissière.
Dans cet hypermarché de Rennes, 40 des 48 caisses ont été automatisées et fonctionnent désormais sous le regard d’une hôtesse qui supervise 4 caisses à la fois.
Les syndicats ont vivement critiqué cette innovation avant tout destinée à réduire la masse salariale de la grande distribution. « Il s’agit bien de supprimer des emplois », redoutant des dizaines de milliers de suppressions de postes dans le secteur à travers la France.

S.D 


Kanalreunion.com