Luttes sociales

L’UNEF obtient un plan d’action social dès la rentrée 2013 !

Revalorisation de l’échelon maximal de la bourse des étudiants

Témoignages.re / 17 juillet 2013

Dans un communiqué, l’UNEF-Réunion salue l’augmentation de la bourse mensuelle à l’échelon maximum qui passe de 480 à 550 euros. La mobilisation paie.

« Mardi 16 juillet 2013, la ministre de l’Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, a reçu l’UNEF pour une concertation autour des conditions d’attribution des aides sociales à la rentrée prochaine. La ministre a annoncé le lancement d’un plan d’action social dès le mois de septembre 2013 autour de trois mesures :

- L’augmentation de 10% du nombre de boursiers,

- La création d’un échelon de bourse maximal à hauteur de 5.500 euros par an contre 4.700 euros aujourd’hui,

- La création de 7.000 aides mensuelles pour les étudiants en situation d’autonomie variant entre 4.000 et 5.500 euros par an.

L’investissement total représenterait 117 millions d’euros en 2013 et plus de 200 millions d’euros en 2014. Cela représente plus que l’ensemble des mesures étudiantes prises depuis les 15 dernières années.

Une rentrée moins galère pour 50% des étudiants réunionnais !

Dans le département, 50% des étudiants sont boursiers, dont plus de 70% d’entre eux à l’échelon maximum. Ce sont ces mêmes étudiants qui vont voir leur pouvoir d’achat réévalué dès septembre 2013 avec une bourse mensuelle qui s’élèverait aux alentours de 550 euros contre 479,80 euros actuellement.

Par ailleurs, compte tenu du plan de montée en charge prévu pour la rentrée 2014 et au vu de la situation de précarité des familles réunionnaises, le nombre d’étudiants boursiers devrait également augmenter de façon significative.

Les mesures annoncées par la ministre de l’Enseignement supérieur prévoient également la mise en place d’une aide pour 7.000 étudiants en situation d’autonomie avérée qui vont pouvoir être intégrés au système de bourses selon des critères propres à leur situation, et non plus selon les ressources de leurs parents.

Un plan issu des revendications de l’UNEF

Ces annonces font suite à la rencontre entre l’UNEF et le président de la République en juin dernier à Paris. Le chef de l’État s’était alors engagé à accélérer le calendrier des mesures sociales pour les étudiants, pour favoriser leur réussite et leur accès à l’autonomie.

L’UNEF-Réunion, première organisation étudiante du département, se félicite que les mesures annoncées correspondent aux revendications que le syndicat avait exprimées devant la ministre lors de son congrès en avril dernier à Toulouse.

Ces mesures viennent répondre aux exigences que les étudiants réunionnais ont exprimées dans les urnes à l’occasion des élections au CROUS de novembre dernier où notre organisation recueille plus de 88% des suffrages exprimés. (…)


Kanalreunion.com