Luttes sociales

L’UNL appelle à la mobilisation des étudiants

Lycées

Témoignages.re / 26 octobre 2010

L’UNL, premier syndicat lycéen de l’île continue sa mobilisation et appelle au rassemblement demain et mercredi dans les lycées et les cortèges étudiants ; et jeudi au sein des cortèges lycéens dans le cadre de la mobilisation nationale aux côtés des travailleurs, enseignants, retraités, chômeurs, étudiants !

« L’UNL Réunion, premier syndicat lycéen de l’île se félicite de la mobilisation lycéenne importante aujourd’hui partout dans l’île. En effet, il était difficile de mobiliser pour le jour de la rentrée mais à la suite de la forte mobilisation lycéenne et étudiante en métropole les jeunes de la Réunion ont voulu réellement s’investir dans ce débat qui les concerne amplement ! Les lycéens refusent d’être cette « génération sacrifiée » et de devoir toujours plus lutter pour trouver un emploi correct à la sortie des études. En ce sens, ils ont répondu à l’appel lancé par l’UNL afin d’exprimer eux aussi leurs avis sur un choix de société imposé par le gouvernement.
Aujourd’hui, 8 établissements étaient perturbés à des degrés différents par la mobilisation : Evariste de Parny (Saint Paul) ; Saint Paul 4 ; Louis Payen (St Paul) ; Roches Maigres (St Louis) ; Pierre Lagourgue (Le Tampon) ; Bois Joly Potier (Le Tampon) ; Roland Garros (Le Tampon) ; Paul Herman (Saint Pierre).
Deux mobilisations se sont déroulées : à St Paul (400 lycéens) et au Tampon (300 lycéens).
Nous appelons les lycéens à amplifier la mobilisation pour les jours à venir et à rejoindre les cortèges étudiants/lycéens qui partiront demain dès 9h des campus du Moufia et du Tampon et ainsi, à l’image du mouvement de contestation en métropole, lancer la mobilisation des jeunes pour faire flancher le gouvernement et sa réforme antisociale.
Nous dénonçons également la répression policière qu’on subit les lycéens du Tampon : des interventions démesurées face à des jeunes qui ne souhaitaient que se faire entendre. Cela est à l’image de la politique de passage en force du gouvernement au sénat et dans le déblocage des raffineries, établissements, etc. Nos camarades lycéens ont reçu des coups et des menaces alors qu’ils ne souhaitaient que barrer temporairement la route devant leur établissement et ainsi se faire entendre par la population qui disposait d’autres accès routiers pour rejoindre leurs destinations.
Nous avertissons l’ensemble des pouvoirs publics que face à la surdité du gouvernement, le refus de négociation et la répression policière, les lycéens sont prêts à poursuivre leur mouvement, plus déterminés que jamais et à le durcir.
Nous appelons donc au rassemblement demain et mercredi dans les lycées et les cortèges étudiants ; et jeudi au sein des cortèges lycéens dans le cadre de la mobilisation nationale aux côtés des travailleurs, enseignants, retraités, chômeurs, étudiants !
Nous déciderons ensuite des suites à donner à cette mobilisation. »


Kanalreunion.com