Luttes sociales

L’UNSA voit en cette baisse du chômage un « non-sens ».

Chômage : une embellie en trompe l’œil

Témoignages.re / 28 août 2010

Le nombre de chômeurs de catégorie A baisse de 0,5% sur un mois et le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie B et C augmente de 16% sur ce même mois. Dans ces conditions parler de baisse du chômage nous paraît un non-sens.
En regardant ces chiffres de plus près, le chômage des plus de 50 ans toutes catégories augmente de plus de 16% sur un an et la baisse du chômage des jeunes de moins de 25 ans ne concerne que la catégorie A. Le chômage des jeunes exerçant des activités réduites et donc des petits boulots est en augmentation de plus de 11% sur un an.
Les inscriptions à Pôle Emploi diminuent sauf pour les licenciements économiques mais parallèlement les entrées en stage et les radiations administratives augmentent.
Enfin, le chômage de longue durée continue sa progression, la durée moyenne d’inscription augmente de près d’un mois en un an. Elle est de plus d’un mois pour les plus de 50 ans.
En raison des congés, juillet et août sont des mois un peu particuliers et il nous paraît prématuré de tirer des conclusions en termes d’emploi.
Même si des signes encourageants peuvent laisser espérer une embellie comme l’augmentation du nombre d’heures supplémentaires et de l’intérim ou l’augmentation des offres d’emploi pour les cadres, seule une véritable reprise économique pourra permettre de résorber le chômage.

Armand Hoarau,
Secrétaire général UNSA Réunion


Kanalreunion.com