Luttes sociales

La branche “grande distribution” menacée

Le groupe Caillé en difficulté

Témoignages.re / 26 mai 2010

Comme pour le secteur automobile, la branche grande distribution du groupe Caillé « se porte mal ». C’est le constat établi par Sully Robert, délégué syndical CGTR à la suite de la réunion qui s’est déroulée au siège de la direction ce mardi 25 mai 2010.

Selon le représentant du personnel, le rapport présenté par l’administrateur judiciaire montre que « les anciennes enseignes DIA vont de mieux en mieux tandis que les anciens Champions vont très mal ». Conséquence, « des restructurations et des licenciements sont à prévoir dans cette branche », note Sully Robert. Ce rapport ainsi que celui concernant la branche auto seront présentés au Tribunal du commerce ce mercredi 26 mai lors d’un point d’étape sur la procédure de sauvegarde du groupe Caillé.

« Nous ne sommes pas très rassurés par la situation », avoue le délégué syndical CGTR. En effet, le rapport confirme que « la branche alimentaire est en difficulté ». Pour preuve, le syndicaliste rappelle que sur le terrain, « certaines marques nationales ne sont pas réapprovisionnées ». La faute à une « perte de confiance des fournisseurs qui réclament le paiement des premières livraisons ».

Malgré cette situation, le groupe Caillé s’est voulu rassurant. Selon Sully Robert, « la direction nous a assuré qu’il n’y aura pas de changement d’enseigne à court ou moyen terme ». Quant au risque de licenciement, le délégué syndical CGTR estime qu’« il y a du souci à se faire ». « Notre objectif sera de réduire au maximum le nombre de personnes licenciées », poursuit-il. Les salariés devraient décider des actions à entreprendre à l’issue de la décision du Tribunal du commerce ce mercredi 26 mai dans l’après-midi.


Kanalreunion.com