Luttes sociales

La CFDT dénonce le mépris des compétences réunionnaises

Sous la présidence de Fabienne Couapel-Sauret, la préférence métropolitaine s’applique

Témoignages.re / 28 mars 2012

Après l’AJFER, c’est au tour de la CFDT de dénoncer le refus de recruter un Réunionnais à la tête de l’AGORAH, présidée par Fabienne Couapel-Sauret. Voici le texte de son communiqué.

« L’UIR-Cfdt ne peut rester sans réagir à l’annonce du récent recrutement à la direction de l’AGORAH (Agence pour l’observation de l’aménagement et l’habitat de La Réunion).
En effet, notre organisation, de congrès en congrès, défend une position constante en matière de recrutement : à diplômes et compétences égales, les emplois disponibles sur le territoire réunionnais doivent être pourvus en priorité par des Réunionnais.
Or, on constate une fois de plus que, malgré les belles déclarations de principe de nos élus sur l’emploi local, on continue à mépriser les compétences et savoir-faire des travailleurs réunionnais.
Cet exemple vient malheureusement s’ajouter à de nombreux autres cas où, dans divers secteurs d’activité, du privé comme du public, on privilégie le recrutement de candidatures extérieures alors que des Réunionnais disponibles, diplômés et compétents auraient pu se prévaloir du poste à pourvoir.
Quand cessera-t-on les doubles discours et quand prendra-t-on des décisions fermes et définitives en faveur du développement de l’emploi à La Réunion ? »


Kanalreunion.com