Luttes sociales

La CGPER craint un désastre pour La Réunion

Témoignages.re / 11 avril 2013

JPEG - 70.9 ko

Les responsables de la CGPER ont organisé une réunion de travail dimanche après-midi sur la présentation de la future loi d’avenir de la filière agricole, présentée le 26 mars par le ministre de l’Outre Mer Victorin Lurel. Le syndicat considère que cette loi sera un désastre pour l’agriculture réunionnaise.

Exemple : un des gros sujets de cette loi c’est la réorientation des finances européennes concernant la filière canne, hors comme nous le savons cette culture est le pivot de la diversification sur l’île. L’agriculture à La Réunion est le pilier de l’économie.

Supprimer l’ODEADOM (Office de Développement de l’Économie Agricole des Départements d’Outre Mer) dans les doms qui joue un rôle incontournable des filières agricoles de chaque département, remettre en cause l’interprofession c’est tout simplement mettre en danger le secteur agricole réunionnais.


Kanalreunion.com