Luttes sociales

La CGTR déplore la « tournure politique » prise par le conflit

Ex-ARAST

Témoignages.re / 29 janvier 2010

Dans un communiqué diffusé hier dans la presse sous la signature de son secrétaire général Ivan Hoareau, la CGTR donne sa position à la suite d’une rencontre avec des anciens salariés de l’ARAST membres du syndicat.

« Une réunion avec les syndiqués CGTR de l’ARAST s’est tenue ce jour à 14h30.
La CGTR accompagne les salariés de l’ARAST depuis le début de leur lutte.
Elle a constamment incité les interprofessions à se réunir pour échanger et décider des suites à donner à l’action, en lien avec leurs représentants dans l’entreprise et les salariés de celle ci.
Elle a participé activement à toutes les mobilisations même quand elle n’en était parfois pas préalablement informée.
Elle a joué groupé même quand elle avait, pour le moins, des réserves sur tel ou tel point.
Elle regrette l’absence de dialogue social et d’inutiles mesures vexatoires et de rétorsion.
Elle continue à défendre les salariés de l’ARAST.
Ainsi, elle assure la défense juridique de tous ceux qui la sollicitent (ils sont bien plus nombreux que nos adhérents !).
Ainsi, elle continuera de participer à l’organisation d’un réseau de solidarité pour que ces salariés puissent vivre décemment.
Cependant, des discussions pour constituer une liste aux élections régionales ont interpellé notre organisation. Dès le départ, la CGTR, a dit son désaccord à ce propos. Inévitablement, celles ci donnent une tournure politique à notre bataille et porte un coup à la crédibilité de nos actions à venir.
La CGTR, fidèle à ses principes, ne participera pas à une quelconque campagne électorale politique.
À l’approche des élections régionales, la récupération politique se fait de plus en plus claire.
La lutte doit, aujourd’hui, continuer selon des modalités différentes.
Ainsi, l’occupation du Conseil Général ne peut plus durer.
Après près d’un mois, elle ne peut que déboucher sur des actes de désespoir.
La mobilisation exemplaire des salariés a débouché sur certaines avancées. Les récentes décisions de l’Instance Paritaire Régionale de Pôle Emploi au regard de l’Urgence Sociale constituent une base qu’il convient de fortifier.
Certes, beaucoup reste à faire pour que les salariés en lutte retrouvent tous leurs droits et leur dignité. La CGTR continuera à les défendre.
La lutte continue et la CGTR accompagnera jusqu’au bout les salariés pour qu’ils soient rétablis dans leurs droits et leur dignité ».


Kanalreunion.com