Luttes sociales

La CGTR Educ’action appelle à la grève le 31 mai

Pour les TOS des collèges

Témoignages.re / 3 mai 2012

Dans un communiqué, la CGTR Educ’action rend compte de la conférence de presse qu’elle a tenu hier relative aux conditions de travail des TOS et appelle à la grève le jeudi 31 mai 2012.

« La CGTR Educ’action a décidé de lancer un appel à la mobilisation et à la grève des TOS Collèges pour le jeudi 31 mai 2012.
La CGTR Educ’action regrette qu’il en faille passer par une “logique de confrontation” (dépôt d’un préavis de grève) et aurait préféré que le dialogue social aboutisse.
Mais pour que le dialogue social ait du sens, encore faut-il que les engagements pris par le Conseil général soient pleinement respectés, ce qui n’est pas le cas.
Ainsi, à ce jour, et ce, malgré les assurances données à notre syndicat, toutes les décisions actées par le protocole d’accord du vendredi 5 février 2010, signé par la présidente du Département et la CGTR Educ’action, n’ont pas été honorées.

- Accord pour délivrer aux TOS collèges les tickets repas, notamment pendant les périodes de permanences hors présence élèves : engagement signé non tenu.

- Priorité de stagiériser et de titulariser les non-titulaires cumulant plus de 10 ans d’ancienneté : engagement signé non tenu.
Pire, certains ont été jetés sur le bord du chemin malgré 13 ans d’ancienneté. D’autres ont été laissés en situation de précarité et écartés des mesures de stagiérisation, d’accès à un emploi statutaire. On a même vu des personnels récemment embauchés être stagiérisés après (comble de l’ironie) avoir été formés par des « précaires permanents » qui, eux, en revanche, sont restés « précaires permanents ». La CGTR Educ’action est toujours dans l’attente d’une cartographie et d’une localisation précise des emplois statutaires et précaires dans l’ensemble des collèges de l’île

- Asseoir davantage de transparence dans les procédures de recrutement d’emplois statutaires : engagement non tenu.
La CGTR Educ’action réitère son exigence que soit mis en place des « appels ouverts et publics » pour le recrutement des emplois de TOS titulaires, notamment par voie de presse. Tout le monde, tous les Réunionnaises et Réunionnais sans emploi doivent ainsi, a minima, avoir au moins connaissance que le Conseil général organise un recrutement et pouvoir candidater, sauf que tout est fait de manière obscure. Exit l’égalité des citoyens devant l’accès à l’emploi public au Département. Tout le monde n’a pas pour connaissance la présidente ou tel ou tel conseiller général. Au lieu de recruter sous l’angle de la technicité et de la compétence, il y a un esprit partisan qui entoure les recrutements. De même, un appel à candidature doit être lancé par circulaire interne en direction des précaires des collèges. (…)

Les missions des TOS doivent être pleinement respectées. Ils ne sont pas là pour faire tout et n’importe quoi selon les caprices de certains chefs d’établissement qui s’assoient sur les fiches de postes et cadre réglementaire des missions. Le Conseil général doit assumer ses prérogatives d’autorité hiérarchique et ne pas couvrir des agissements d’abus d’autorité fonctionnelle de Principaux en lâchant les TOS. Idem lorsque est fait obstacle à certains aménagements concernant l’ensemble des agents du Département (ex : lundi de Pentecôte, Vendredi saint…).

En conséquence, le CGTR Éduc’action a décidé d’organiser une mobilisation et une grève devant le Conseil général le jeudi 31 mai 2012.
Un appel à la grève des TOS sera lancé. »


Kanalreunion.com