Luttes sociales

La CGTR fonctions publiques solidaire

Mobilisation dans l’Education nationale

Témoignages.re / 21 février 2011

Dans un communiqué, l’Union CGTR des fonctions publiques affirme sa solidarité avec le mouvement social dans l’Education nationale.

La politique anti-sociale du gouvernement fait des ravages dans la Fonction publique à La Réunion. Des centaines d’emplois supprimés sans aucun discernement, sans prise en compte des besoins de la population en terme de Services publics de proximité.

Tous les secteurs de la Fonction publique sont touchés : la Justice, dans l’impossibilité d’assurer ses missions dans de bonnes conditions et donc de garantir la sécurité des citoyens ; les Finances ou la Préfecture avec des files d’attentes interminables dans des conditions indignes faute de moyens humains suffisants ; les Hôpitaux sans le personnel nécessaire pour gérer normalement le service des urgences, etc. La liste serait trop longue pour en faire un recensement exhaustif.

Le mouvement social qui touche actuellement les lycées, collèges et écoles de La Réunion est à ce titre exemplaire. Comment accepter encore plus de 162 suppressions de postes d’enseignants et d’administratifs dans ce secteur ou le manque d’effectif est déjà catastrophique et les classes surchargées. Les enjeux sont considérables : échec scolaire, lutte contre l’illettrisme, avenir de nos enfants dans un contexte social extrêmement dégradé. La mobilisation des personnels de l’Education nationale, des élèves et des parents d’élèves concerne l’ensemble de la population réunionnaise.

L’Union des Fonctions Publiques-CGTR apporte son soutien le plus déterminé à la lutte des agents de l’Education nationale pour la défense et le développement du Service public d’éducation, absolument indispensable pour la réussite de la jeunesse réunionnaise.


Kanalreunion.com