Luttes sociales

La CGTR indignée par la dégradation du local syndical et l’agression des militants et salariés

Conflit EDF – SECHILIENNE SIDEC : un collectif attaque le local de la CGTR-Sud

Témoignages.re / 29 mars 2011

Dans un communiqué signé par le secrétaire général Ivan Hoareau, la CGTR dénonce les agressions commises contre les salariés et les militants de l’Union régionale Sud à Saint-Pierre. La CGTR rappelle que les responsables de la grève dans le secteur de l’énergie sont les patrons d’EDF et de Séchilienne-SIDEC.

La CGTR s’indigne contre les incidents survenus ce jour dans le Sud :

- Insultes et violences envers les salariés et camarades de l’URS,

- Dégradation des locaux de l’URS,

La CGTR ne peut pas tolérer de telles agressions contre ses salariés et militants qui ne font que défendre les intérêts des travailleurs.
La CGTR comprend les problèmes posés à la population et s’engage à établir les vraies responsabilités.
Le vrai coupable dans ce conflit, c’est le :

PATRONAT (EDF, Séchilienne-Sidec)

Qui n’a cessé d’opposer une fin de non-recevoir à la revendication légitime et de bon droit des salariés en grève, revendication posée depuis bien longtemps.
Qui a fait le choix d’une guerre d’usure faisant monter l’exaspération des travailleurs et tournant le dos au principe même de la négociation.
La CGTR s’interroge sur les motivations profondes et réelles des organisateurs de ce collectif prompts à surfer sur le populisme,
La CGTR interpelle les pouvoirs publics sur les conséquences de tels actes surgissant dans une situation sociale délitée. »


Kanalreunion.com