Luttes sociales

La CGTR PTT dénonce le mode de fonctionnement de La Poste

Témoignages.re / 27 novembre 2010

Dans un communiqué, la CGTR PTT dénonce la dégradation des conditions de travail des agents de La Poste de La Réunion.

« Depuis plusieurs mois, La Poste de La Réunion veut changer son mode de fonctionnement, que ce soit au niveau des guichets ou à la distribution.
Déjà, les premiers signes du changement de statut se font ressentir.

A la distribution, les départs à la retraite ne sont plus remplacés, les agents volontaires et responsables dans leur activité professionnelle acceptent de faire plusieurs tournées par jour. Aujourd’hui, c’est avec 50 emplois de moins que fonctionne la distribution à La Réunion.

Au niveau des guichets aussi, rien ne va, les départs aussi ne sont pas remplacés, et ce ne sont pas les différentes rénovations qui vont cacher le manque d’effectif. Les files d’attente ne cessent de s’allonger, les réorganisations se succèdent, avec elles la disparition des positions de travail.
Depuis peu, la mise en place du projet ESC (Espace Service Client) transforme les habitudes des bureaux de poste, la volonté des instances dirigeantes locales est d’exclure l’ensemble des usagers bénéficiaires des minima sociaux.

La CGTR PTT, de par ses actions, a toujours dénoncé les actions radicales de La Poste de La Réunion qui vise uniquement à réduire les files d’attente aux guichets par l’exclusion des usagers les plus défavorisés, nous constatons un réel abandon des missions de service public relevant de la compétence de La Poste de La Réunion.
Quand La Poste dit prendre en considération cette catégorie de population, il s’agit bien de mensonge, et pour preuve, comment aujourd’hui imposer, notamment à Sainte-Clotilde, des retraits minimums de (…) euros sur CCP et (…) euros sur CNE.

C’est inadmissible, la CGTR PTT dénonce ce genre de pratique qui jette le discrédit sur le rôle social des agents de La Poste de La Réunion ».


Kanalreunion.com