Luttes sociales

La CGTR solidaire de la population en lutte

Appel à une journée d’action le 29 février

Témoignages.re / 22 février 2012

La CGTR a fait savoir hier, au travers d’un communiqué de presse, qu’elle est aux côtés de la population dans son combat contre la vie chère.

« La CGTR est aux côtés de la population dans son combat pour l’amélioration de son pouvoir d’achat », souligne la confédération : « la baisse du prix des denrées alimentaires, carburant, gaz.... est une urgence sociale et une nécessité économique. Les monopoles et ententes doivent cesser. La responsabilité de l’Etat est, sur ce point, première et il ne peut nous contenter d’un observatoire des prix (et non pas des revenus), qui n’est vraiment pas à la hauteur des enjeux ».
La CGTR demande une hausse du SMIC à 1.700 euros brut qui augmentera avec l’inflation, l’augmentation des minima sociaux et des retraites, ainsi qu’« une politique créatrice d’emplois qui suppose une autre répartition des richesses et une vision à long terme s’inscrivant dans un développement durable ».
« Dans tous les cas, la population a raison de se battre, la CGTR lui apporte son soutien le plus total. La CGTR se tient prête à participer à la lutte contre la profitassion, dans le cadre d’une action unitaire rassemblant les forces vives du pays, sur des bases claires et des modalités d’actions concertées ».
Dans le cadre de la journée d’actions des syndicats européens contre l’austérité le mercredi 29 février, la CGTR appelle l’ensemble des travailleurs à une journée de grève et un rassemblement à 10 heures devant la préfecture « pour dire tous ensemble : stop a la vie chère, stop a la casse sociale… pour une meilleure répartition des richesses ».


Kanalreunion.com