Luttes sociales

La CGTR soutient la lutte des jeunes pour l’emploi

Où sont les contrats promis par le président de la République ?

Témoignages.re / 29 septembre 2014

La CGTR soutient la mobilisation des jeunes pour le respect de l’engagement des 40 000 emplois d’avenir pour La Réunion annoncés par François Hollande. « Si les jeunes travailleurs ne se mobilisent pas, il n’y aura pas les 40 000 contrats promis », souligne la CGTR. Voici le communiqué du syndicat adressé à la presse.

JPEG

A l’heure où des dizaines de jeunes au chômage manifestent dans plusieurs communes et quartiers, leur volonté de trouver un emploi, nous constatons une démission des responsables politiques locaux, un manque d’intérêt total quant à la situation et au devenir de la jeunesse réunionnaise laissée à l’abandon. Ces responsables politiques ne prennent pas la mesure de l’urgence sociale, de la détresse de la jeunesse ouvrière.

Avec les 40 000 Contrats d’Avenir, cela veut dire que tous les jeunes travailleurs de moins 25 ans, actuellement au chômage à la Réunion, peuvent prétendre à un contrat pendant trois ans avec les formations nécessaires pour qu’au terme de ces emplois précaires tous les jeunes travailleurs passés par ce dispositif puissent avoir la possibilité de prétendre à un emploi durable

Devant l’immobilisme général, voir la tentative de nous faire croire que nous aurions mal entendu le Président de la République, la CGTR est consciente que la mise en œuvre immédiate de 40 000 Emplois d’Avenir nécessite une importante mobilisation de toutes les autorités compétentes.

Mais la détresse des jeunes travailleurs est telle que les autorités compétentes ne doivent plus attendre.

Les jeunes privés d’emploi doivent mener ce combat et trouver le soutien des travailleurs. Ils ont les mêmes intérêts. Si les jeunes travailleurs ne se mobilisent pas, il n’y aura pas les 40 000 contrats promis.

C’est pour cela que la CGTR apportera son soutien à tous les jeunes qui la solliciteront pour un emploi pour tous.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • "La mobilisation de toutes les autorités compétentes" est plus que jamais urgentes, afin de consolider et aussi d’ ouvrir de nouvelles pistes de contrats, d’emplois ; dans le respect des compétences respectives.
    Les jeunes sont motivés, proposent des pistes pour pouvoir travailler mais il faut aussi que tous les autres interlocuteurs s’investissent et acceptent des propositions nouvelles dans les secteurs où les demandes et les besoins sont présents. Ouvrons de nouvelles perspectives et sortons de l’immobilisme.

    Article
    Un message, un commentaire ?


Kanalreunion.com