Luttes sociales

La Chambre d’Agriculture et la CGPER demandent à I’État d’agir

Indemnisation des agriculteurs réunionnais victimes de la sécheresse

Témoignages.re / 28 mars 2012

« Dans un courrier adressé au ministre de l’Agriculture et au ministre de l’Outre-mer, la Chambre d’Agriculture et la CGPR constatent que la décision de catastrophe naturelle n’a pas été prise en compte au niveau national, ce qui pénalise les agriculteurs concernés. De plus, certaines mesures d’urgence validées par le Département sont conditionnées à l’arrêté préfectoral de catastrophe naturelle.

Face à ce constat, la Chambre d’Agriculture et la CGPER demandent à I’État de tout mettre en œuvre pour l’instruction de ce dossier d’indemnisation des agriculteurs réunionnais victimes de la sécheresse.

Le courrier rappelle que le travail conjoint de la Chambre d’Agriculture et des services de la DAAF a permis d’engager une procédure d’indemnisation par l’État pour permettre la mobilisation du fonds de secours national au titre des calamités agricoles.

Par décision du 14 février 2012, le Préfet de La Réunion avait procédé à la nomination d’une mission d’enquête sur les conséquences de la sécheresse pour l’agriculture. L’important travail de ce comité a permis la rédaction d’un rapport d’expertise une semaine plus tard et sa transmission aux ministères concernés. Le rapport basé sur des visites de terrain et le bilan de Météo France concluent que la sécheresse avait affecté de manière significative l’activité agricole de l’île avec des pertes estimées à plus de 8 millions d’euros. »


Kanalreunion.com