Luttes sociales

« La Créole rétablit l’eau de Madame Vochré ! »

Une victoire de la mobilisation lancée par le Comité de l’Appel de l’Ermitage

Témoignages.re / 29 novembre 2013

Hier après-midi, le Comité de l’Appel de l’Ermitage apprenait que l’eau a été coupée chez la maire des Pauvres, Gilmée Vochré. Le Comité a médiatisé l’affaire et dans l’heure qui a suivi, l’eau était rétablie. La Créole, gestionnaire du réseau de l’eau de Saint-Paul, dit ne pas avoir coupé l’eau et envisage de porter plainte. Le Comité de l’Appel de l’Ermitage a décidé de s’associer à cette plainte, voici son communiqué :

JPEG - 39.6 ko
L’eau de Gilmée Vochré, maire des pauvres, a été coupée hier puis rétablie suite à la médiatisation de cette affaire.

« Le Comité de l’Appel de l’Ermitage remercie l’ensemble des intervenants ayant concouru à l’issue (temporairement ?) favorable de cette triste histoire saint-pauloise : sous la pression médiatique, La Créole a dépêché en urgence un agent chez Madame Vochré pour rétablir son alimentation en eau.

C’est une victoire de la mobilisation des pauvres qui ne doivent plus se laisser faire par ceux qui ne connaissent pas comment ils se battent pour survivre. C’est la démonstration que les pauvres ne peuvent compter sur personne d’autre qu’eux-mêmes pour améliorer leur situation.

Les pauvres doivent prendre le pouvoir pour abolir la pauvreté à La Réunion, avant 2015 !

Par ailleurs,

Nous apprenons que La Créole dément avoir procédé à cette coupure d’eau (ayant eu lieu à partir de son propre réseau), et entend porter plainte contre “x” pour dénoncer un « coup monté » contre elle et en rechercher les coupables.

Si La Créole dit vrai, alors le Comité de l’Appel de l’Ermitage s’associera à cette plainte. Car, dans cette affaire, la victime est celle, avec sa famille, qui a du endurer une coupure d’eau de plus de 24 heures. À l’injustice qu’a eu à subir Madame Vochré, nous ne pouvons accepter l’ignominie d’un tel acte ».

Raïssa Noël - Porte-parole


Kanalreunion.com