Luttes sociales

La Direction se rend sur les sites

Sodexo en grève

Témoignages.re / 31 mars 2010

La Direction se rend sur les sites en grève contre « le non respect du protocole d’accord signé en 2009, les mauvaises conditions de travail, de rémunération et de management ». Soutenus par la CGTR Commerce et Services, ils demandent également que cessent les procédures de licenciement.

Sodexo livre des repas à des établissements médicaux (l’hôpital d’enfants), des lycées et collèges, des crèches, des maisons de retraite et des entrepris… Pour ne pas pénaliser les clients de la Sodexo, le directeur de communication a expliqué qu’une procédure avait été mise en place « afin d’assurer une continuité de services ».

“Témoignages” a pris contact avec la Direction de Sodexo Réunion qui ne veut pas communiquer sur le mouvement de grève actuel, et ne souhaite pas faire de commentaire. Le directeur, M. Mulliez, s’est rendu sur les sites en grève pour constater la situation, selon des employés de Sodexo Réunion partis sur ces sites.

Toutefois, Jean-Max Layemard affirme que M. Mulliez « n’est pas venu nous rencontrer. Nous l’avons rencontré deux fois. La première lors des négociations hier, et la seconde sur le terrain, mais il ne nous a pas parlé ». Cette attitude risque de durer, car le directeur de Sodexo Réunion n’a pas donné suite aux revendications, et ne souhaite plus rencontrer les salariés mécontents.

« L’ordre de Paris est de ne pas communiquer »

Le délégué syndical de la CGTR, Jean-Max Layemard, a révélé que le directeur de la communication de Sodexo « a ordonné aux employés (non grévistes) de ne pas s’adresser aux journalistes », et surtout « de ne pas divulguer d’informations sur le mouvement de grève ».
Jean-Max Layemard a déclaré : « Ils ne veulent pas nous rencontrer », c’est pour cette raison que le syndicat a fait appel à l’Inspection du Travail, en la personne de M. Ferrer, afin qu’il relance les négociations entre les salariés et la Direction.

L’objectif est de « faire rebondir les négociations », pour cela, le délégué syndical attend avec impatience le contact qui dira si la Direction est prête à échanger avec eux.


Kanalreunion.com