Luttes sociales

La Direction UMP de la Région Guyane augmente la taxe sur les carburants

Voilà ce qui arrive quand l’UMP gère une Région

Manuel Marchal / 20 janvier 2011

La décision prise par l’UMP en Guyane montre que La Réunion n’est pas à l’abri d’une telle décision. Pour faire face à des difficultés financières prévisibles, la Région Guyane fait payer la population en augmentant la taxe sur les carburants. L’État emboîte le pas en augmentant le prix des carburants, la révolte gronde.

La Guyane a un point commun avec La Réunion, sa Région est dirigée par l’UMP. Au lendemain des élections, Rodolphe Alexandre, le nouveau président, avait d’ailleurs été invité à l’Élysée avec Didier Robert et Philippe Richert, fondateur de l’association des conseillers régionaux UMP. Le 1er janvier dernier, il a décidé d’augmenter la taxe sur les carburants, et deux semaines plus tard, l’État a décidé d’augmenter la marge des compagnies pétrolières en faisant monter les prix de vente à 1,53 euro pour le litre de super, et à 1,35 euro pour le gasoil.
Dans le pays, la colère gronde. En novembre 2008, les travailleurs et les transporteurs unis dans la lutte contre la vie chère avaient obtenu une baisse de 50 centimes de la marge des pétroliers sur chaque litre de carburant vendu. Avant cette baisse, les Guyanais étaient ceux qui devaient payer leur carburant le plus cher dans les Régions d’Outre-mer. Deux ans plus tard, tout est à refaire.
Mais il y a une différence de taille entre 2008 et 2011, car c’est l’UMP qui dirige la Région. En 2008, la Direction de la Région était au côté de la population et elle avait pesé de tout son poids pour que le gouvernement baisse les prix du carburant de 50 centimes. Les Guyanais avaient également obtenu le lancement d’un dialogue avec l’État sur le financement des collectivités territoriales.
En 2011, la direction de la Région diminue le pouvoir d’achat de la population. Car elle décide d’augmenter la taxe régionale sur les carburants. Pour justifier cela, Rodolphe Alexandre dit que la consommation diminue, donc il faut que les taxes augmentent.
Les transporteurs ne sont pas contents, et la révolte gronde. Un nouvel embrasement est proche, selon "Domhebdo". À La Réunion aussi, le prix des carburants ne cesse d’augmenter. Joël Mongin va-t-il reprendre son camion pour aller bloquer la Région ?

M.M.


Kanalreunion.com