Luttes sociales

La FRBTP appelle l’État à relancer l’activité

Réaction aux barrages routiers à La Réunion

Témoignages.re / 1er septembre 2009

Dans un communiqué diffusé hier, la FRBTP « s’interroge sur l’attitude qui conduit à rejeter ou à freiner nombre de projets et à diviser le monde économique, poussant aussi les chefs d’entreprise à manifester et à bloquer les axes de circulation ».

« Le secteur du BTP, qui a déjà perdu plus de 4.500 emplois directs comparativement à la même période 2008 (le double soit 9.000 emplois perdus en comptant les emplois indirects) est certainement l’un des secteurs les plus gravement touchés par une crise qui est d’abord et avant tout une crise d’activité. (…)

À différentes reprises, et depuis les annonces de l’ex Secrétaire d’Etat à l’Outre Mer, M. Yves Jégo, la Préfecture n’a eu de cesse que d’annoncer des mesures de « soutien » aux entreprises, et des « Plans de relances » qui s’avèrent aussi insuffisants qu’inefficaces.

Au moment où, plus que jamais, il conviendrait de faire preuve de souplesse, de réactivité et d’efficacité, la FRBTP s’interroge sur l’attitude qui conduit à rejeter ou à freiner nombre de projets et à diviser le monde économique, poussant aussi les chefs d’entreprise à manifester et à bloquer les axes de circulation, ce qui n’a d’autre conséquence que d’aggraver la situation des entreprises déjà malades qui se peuvent plus ni être approvisionnée, ni accéder à leurs chantiers ou leurs ateliers.

Au moment où il faudrait au contraire injecter très rapidement 300 millions d’euros dans la construction et les travaux publics pour éviter un effondrement du secteur en 2009 et un véritable déluge social, la FRBTP demande de toute urgence que :

- la Préfecture et les services de l’Etat assurent le maintien de l’ordre public et la libre circulation des biens et des personnes ;

- la Préfecture et les services de l’Etat débloquent sans délai les financements indispensables à la relance de l’activité et accélèrent toutes les procédures de traitement des dossiers liés à l’engagement de travaux publics et de construction. »


Kanalreunion.com