Luttes sociales

La grève de la faim continue

Marie-Thérèse Payet demande le paiement des factures

Témoignages.re / 29 avril 2010

Marie-Thérèse Payet, PDG de la société MT2 intérim, entamait hier son 5ème jour de grève de la faim devant l’Hyper U. Elle demande toujours le paiement de ses créances par le groupe Thien-Ah-Koon, propriétaire de plusieurs grandes surfaces sur l’île. Elle estime le montant des sommes dues à près de 1 million d’euros.

« Je suis très fatiguée », avoue Marie-Thérèse Payet. La chef d’entreprise en est à son 5ème jour de grève de la faim. « J’ai de plus en plus de mal à marcher, donc je reste sur mon matelas », explique-t-elle. Selon elle, son médecin aurait même évoqué l’hospitalisation pour qu’elle soit perfusée. « Je refuse d’aller à l’hôpital. Si je dois être perfusée, ce sera devant l’Hyper U », rétorque-t-elle. La PDG peut compter sur le soutien de sa famille, mais aussi des salariés de MT2 intérim et employés de la grande surface.
Du côté des revendications, « aucune négociation n’est prévue », note Marie-Thérèse Payet. Alors que le mois se termine, elle s’inquiète de plus en plus. « Je ne pourrai pas payer mes salariés », souligne-t-elle. Seule solution, demander au juge le déblocage des 151.000 euros saisis sur les comptes du groupe TAK lors d’un litige précédent. Et si la situation n’évolue pas, « je saisirai la justice pour faire valoir mes droits », prévient-elle.
Pour rappel, Marie-Thérèse Payet est en grève de la faim depuis le samedi 24 avril 2010. Elle fournit aux grandes surfaces du groupe TAK du personnel par l’intermédiaire de plusieurs entreprises, MT2 services, MT2 fruits et légumes ou encore MT2 propreté, soit environ 130 salariés. Elle réclame la somme de près de 1 million d’euros en règlement de ces prestations.


Kanalreunion.com