Luttes sociales

La journée de 6 heures payée 8 heures pour les employés communaux de Göteborg

Pour améliorer l’efficacité et réduire les dépenses publiques

Témoignages.re / 9 avril 2014

Le personnel communal de Göteborg en Suède va expérimenter la journée de six heures sans perte de salaire. L’objectif est de réduire les arrêts maladie, d’augmenter l’efficacité et au final, de réduire les dépenses publiques... tout en conciliant progrès social avec la poursuite de la réduction du temps de travail.

Dans un article paru dans « The Local », il est question d’une expérience lancée à Göteborg, deuxième ville de Suède derrière Stockholm. Le Conseil municipal de cette grande ville a décidé de lancer la journée de 6 heures payée à temps plein. Cela va se faire progressivement, avec une première phase de test.

Un premier groupe se verra appliquer la journée de 6 heures sans perte de salaire, tandis que l’autre partie du personnel continuera de travailler 40 heures par semaine.
Mats Pilhelm, maire délégué membre du Vänsterpartiet (parti socialiste) indique que les élus espèrent qu’au sein du groupe qui travaillera 6 heures par jour, le nombre des arrêts maladie baissera, et que les travailleurs se sentiront mieux physiquement et mentalement.

Ceci vise au final à augmenter l’efficacité et à créer plus d’emplois. Car d’après Mats Pilhelm, les longues journées de travail nuisent justement à cette efficacité. Il explique qu’à Göteborg, une usine de construction automobile a testé avec succès la journée de 6 heures.

L’opposition municipale considère pour sa part que cette mesure est « malhonnête et populiste », avec les élections qui arrivent bientôt.
Mats Pilhelm précise pour sa part que cette expérience est prévue de longue date, sans lien avec les élections. Il souligne que les opposants sont toujours contre la réduction du temps de travail.

Göteborg se situe dans l’Ouest de la Suède, une région très développée.


Kanalreunion.com