Luttes sociales

La lutte pour l’emploi : l’affaire de tous !!!

Alliance des Réunionnais Contre la Pauvreté

Témoignages.re / 19 mai 2010

Face à la détresse grandissante de la population réunionnaise, et l’immobilisme des gouvernants, l’ARCP (Alliance des Réunionnais Contre la Pauvreté) réaffirme dans un communiqué son soutien à l’appel à la mobilisation des professionnels du BTP ce mercredi 19 mai pour dire « stop à la casse de l’emploi et à l’accroissement de la pauvreté dans les familles réunionnaises ».

« L’Alliance des Réunionnais Contre la Pauvreté rappelle encore une fois que la situation ne cesse de s’aggraver à La Réunion. Le problème de l’emploi est la cause majeure de la pauvreté à La Réunion et nous constatons que nos gouvernants continuent à faire la sourde oreille devant la détresse vécue par grand nombre de familles réunionnaises.

Les responsables du gouvernement et certains politiques réunionnais continuent dans la Com pour tromper l’opinion publique. On se pose la question de savoir si leur préoccupation première est véritablement l’amélioration des conditions de vie des Réunionnaises et des Réunionnais, comme ils le prétendent.

L’emploi diminue considérablement, les prix augmentent et la solidarité nationale recule... Qu’en est-il de la lutte contre la pauvreté ?

Les Professionnels du Bâtiment et des travaux publiques tirent la sonnette d’alarme depuis plusieurs mois, et devant le comportement des politiques et un manque d’écoute évident, un appel de détresse est lancé à travers une manifestation programmée pour ce mercredi 19 mai 2010.

Notre mouvement soutient les salariés et l’intersyndicale. Nous serons donc présents dans la manif pour dire « stop à la casse de l’emploi et à l’accroissement de la pauvreté dans les familles réunionnaises ».

Fidèle à nos convictions, nous apportons notre soutien total au collectif Prof 974, car il est urgent de donner la priorité à l’emploi des Réunionnais, dans ce Département qui souffre du chômage de masse.

Plus que jamais et au nom de la solidarité entre les Réunionnais, pour faire face à la gravité de la situation, nous appelons à un nouveau COSPAR qui devra poser le problème de l’emploi et du pouvoir d’achat dans sa globalité.

Nous disons à la secrétaire d’Etat, Mme Penchard, et à son gouvernement : 52% des Réunionnais abandonnés, arèt èk sa ! »

Pour l’ARCP, Jean-Hugues Ratenon


Kanalreunion.com