Luttes sociales

La manifestation du 23 juin aura lieu à Paris

Le gouvernement a dû reculer face à la mobilisation, les syndicats obtiennent le rétablissement du droit de manifester

Témoignages.re / 22 juin 2016

La manifestation de demain contre la loi El Khomri aura bien lieu à Paris. Face à la mobilisation contre l’interdiction décidée quelques heures plus tôt, le gouvernement a reculé. L’Intersyndicale CGT-FO-FSU-Solidaires-UNEF-UNL-FIDL a obtenu le rétablissement du droit de manfester, une des libertés fondamentales de la démocratie.

JPEG - 134.3 ko
Le 14 juin dernier, défilé des syndicats dans les rues de Paris.

Suite à l’annonce par la préfecture de police de l’interdiction de la manifestation du 23 juin à Paris, les responsables de l’Intersyndicale ont demandé à être reçu rapidement par le ministre de l’Intérieur.

À la suite de cette rencontre, les responsables des organisations syndicales ont tenu une conférence de presse. Ils ont annoncé avoir obtenu le rétablissement du droit de manifester à Paris.

« Les organisations syndicales et de jeunesse ont obtenu le droit de manifester à Paris le 23 juin sur un parcours proposé par le ministre de l’Intérieur, ainsi que l’autorisation de manifester le 28 juin selon des modalités à discuter avec la préfecture », a dit Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT à l’issue d’une réunion de l’intersyndicale (FO, CGT, FSU, Solidaires, Unef, Unl, Fidl).

Le dirigeant de la CGT a indiqué que la manifestation contre la loi travail jeudi est autorisée à Paris selon un « parcours proposé » par le ministère de l’Intérieur. Il fera un aller-retour avec comme point de départ la place de la Bastille. Le parcours fera un peu plus de 1,5 kilomètre.

L’annonce de l’interdiction de la manifestation avait suscité un large mouvement de protestation, allant au-delà des organisations syndicales visées par cette mesure attentatoire aux libertés. Les syndicats favorables à la loi El Khomri avait fait part de leur opposition à cette décision, ainsi que des députés du Parti socialiste.

Les travailleurs et les jeunes ont gagné une bataille : ils auront le droit de s’exprimer demain à Paris.


Kanalreunion.com