Luttes sociales

La retraite est aussi une affaire de jeunes

FSU

Témoignages.re / 19 septembre 2013

La FSU Réunion défend “un système juste et solidaire de retraites”. Explications de Marie-Hélène Dor, sa secrétaire départementale.

La FSU est partie prenante du « collectif jeunes » créé en 2010 pour défendre un système juste et solidaire de retraites ; le projet du gouvernement actuel prolonge la politique de casse engagée depuis 1993 pour saper les fondements de la solidarité inter-générationnelle et aggrave les perspectives d’accès à une retraite décente pour nos jeunes et moins jeunes.

Oui, la retraite c’est aussi une affaire de jeunes ! Ils le savent : la retraite à taux plein, ce ne sera pas pour eux si ce projet est entériné.

En outre, un départ en retraite c’est un emploi qui se libère ; repousser le départ c’est condamner notre jeunesse à la galère du chômage, de la précarité, et dans le meilleur des cas à un accès tardif à un emploi stable ; ce d’autant qu’il faut pour cela qu’ils se forment et que les études retardent d’autant l’entrée en emploi.

La réforme doit être présentée ce 18 septembre au Conseil des Ministres, c’est l’occasion de rappeler les revendications de la FSU : une retraite à taux plein à 60 ans et la suppression de toutes les mesures injustes des précédentes réformes telles que la décote qui, pour beaucoup, notamment les femmes, s’apparente à une double peine.

Le 10 septembre, la FSU aux côtés de la CGTR, FO, Solidaires et l’UNEF s’était déjà exprimé dans la rue contre ce projet.

Rien n’est joué, la mobilisation doit se poursuivre et la FSU prendra toute sa part dans les suites nécessaires si le gouvernement s’entête à ne pas entendre les contestations.


Kanalreunion.com