Luttes sociales

La situation réelle d’une société au bord de l’explosion

162.000 Réunionnais en interdit bancaire, plus de 148.000 demandeurs d’emploi

Sanjiv Dinama / 28 septembre 2011

L’économie réunionnaise est entrée en récession depuis 2009. En 2011, la situation économique et sociale de La Réunion reste toujours très difficile. Plusieurs indicateurs nous montrent que la situation ne s’est pas améliorée et continue de se dégrader. C’est dans cette conjoncture difficile que l’on apprend la visite de Sarkozy comme une récompense post-électoral à ses amis UMP à La Réunion alors que 50% de notre population vit en dessous du seuil de pauvreté.

En effet, plusieurs indicateurs nous montrent un climat qui ne s’améliore pas. A commencer par le chômage qui continue de progresser. Le nombre de demandeurs d’emploi continue d’augmenter pour atteindre les 148.000 individus.

Aujourd’hui, toutes les tranches d’âge de la population sont touchées par cette augmentation du chômage. De plus, la situation est durable puisque, fin juillet 2011, 67.280 Réunionnais sont inscrits à Pôle emploi en catégorie A, B, C depuis un an ou plus. Ils sont 11.450 de plus, par rapport à juillet 2010, soit une augmentation de 20,5%.

162.000 Réunionnais en interdit bancaire

A cela s’ajoute, un taux d’inflation très élevé qui touche en premier lieu les familles aux revenus modestes ayant pour conséquence une augmentation du nombre de dossiers déposés en commission de surendettement et un nombre important de Réunionnais en interdit bancaire.
Lorsqu’on analyse la situation financière des ménages réunionnais, on constate tout d’abord que près de 50% vivent en dessous du seuil de pauvreté souffrnat d’une vulnérabilité importante. Près de 162.000 personnes physiques sont en interdits bancaires en juin 2011. Quant au nombre annuel de dossiers de surendettement déposés par les ménages réunionnais, il continue de s’inscrire en progression (+4,8% à fin juillet 2011) pour atteindre 1178 dossiers déposés sur les douze derniers mois.
On peut également noter un taux d’inflation qui reste très élevé à La Réunion et qui concerne plus particulièrement les secteurs des produits pétroliers et de l’alimentation.
Ce qui touche en particulier les familles au revenu modeste car il consacre la plus grande partie de leur budget à l’achat des produits alimentaires.

On constate que depuis l’arrivée de Sarkozy, la situation économique et sociale s’est beaucoup détériorée à La Réunion. On apprend qu’il doit venir rendre visite à ses amis UMP à La Réunion, comme une récompense post-électorale, à un moment où les Réunionnais sont en grande difficulté et où la conjoncture économique et sociale est très dégradée.

Sanjiv Dinama


Kanalreunion.com