Luttes sociales

La victoire des emplois verts

300 nouveaux contrats mis à disposition de la Région par Pôle emploi

Témoignages.re / 15 décembre 2012

Dans un communiqué diffusé hier sous la signature de Richard Gallisiaz, Laurence Sautron, Fabrice Grondin et Jean-Hugues Ratenon, l’Alliance des Réunionnais contre la pauvreté et les Emplois Verts en Danger annoncent que 300 contrats ont été débloqués par l’État. À la Région d’agir.

JPEG - 67.2 ko

Suite à une énième mobilisation des emplois verts ce jour au Pôle Emploi de Saint-Denis, la Région et l’État décident enfin de débloquer la situation.

En effet, lors de la journée marathon du mardi 11 décembre 2012, l’ARCP et les Emplois Verts en Danger ont permis d’amorcer une première réponse significative.

Le Pôle Emploi dans un courrier signé du directeur de cabinet, annonçait clairement qu’il était prêt à mettre à disposition de la Région 300 CAE-DOM afin de couvrir le renouvellement des contrats arrivant à terme entre les 14 et 31 décembre 2012.

Fort de ce courrier, ce même jour, l’ARCP et les Emplois Verts en Danger se sont rendus à la Région et en Préfecture et leur réaction fut positive, car il ne pouvait en être autrement.

La promesse du 11 décembre de 300 contrats marchands disponibles au Pôle Emploi est pour nous l’élément déclencheur du résultat annoncé ce jour par le Conseil régional d’une totalité de 650 contrats mobilisables pour les emplois verts par un renforcement de CAE non-marchands.

La reconduction immédiate des 600 contrats sur le terrain nécessite comme nous l’avons exigé que la Région redémarre en urgence les commissions permanentes de validation de renouvellement de chantier.

À l’issue de ses commissions, la Région devra notifier en urgence aux organismes employeurs les décisions afin qu’ils puissent auprès du Pôle Emploi enclencher les signatures de contrat.

Concernant les contrats arrivant à terme ce vendredi 14 décembre, nous demandons à la Région et au Pôle Emploi, d’accorder aux bénéficiaires une dérogation de rétroactivité sur la base d’un renouvellement de contrat le 15 décembre 2012. Ceci, afin d’éviter toute rupture financière et d’éligibilité aux postes dans les familles bénéficiaires.

Pour l’ARCP et les Emplois Verts en Danger, la victoire d’aujourd’hui est le résultat sans conteste d’une mobilisation impartiale de nos forces vis-à-vis des partenaires que sont l’État et la Région.

Nous regrettons le comportement des dirigeants de la plate forme des emplois verts et nous annonçons que cette victoire permet aussi de sauver leurs postes de travail.


Kanalreunion.com